Une soirée d'Halloween entre techno, trance et house, ça promet ! C'est ce que vous propose le festival WeAre Together avec une programmation imposante, composée de Paul Kalkbrenner, Juan Atkins, Kosme, Dax J, Gui Boratto, Mandragora, Belik Boom mais aussi de N'to et Joachim Pastor. Le festival, organisé par WeArt, investit les Docks des Suds de Marseille pour son chapitre final.

“Nous avons lancé, il y a six ans, les soirées WeArt avec le festival WeAre Together, qui était une grosse rave rassemblant nos artistes préférés. Marseille était alors très peu animé en musiques électroniques et on avait l’intention de changer ça. On a fait venir des centaines de DJ's techno tels que Laurent Garnier, Richie Hawtin, Sven Vath, Marco Carola, Ben Klock, Derrick May...”, explique John Kobalt de WeArt.

weart

Force est de constater, pour les membres de l'organisation, que la cité phocéenne regroupe désormais beaucoup plus de soirées et de festivals. “On est dans la culture du nombre. Tout le monde se bat pour avoir tel DJ à sa soirée. Seule l'offre financière compte. N’importe qui peut arriver avec un gros chèque et s’acheter un festival clé en main sans jamais avoir su organiser un événement”, constate John.

The last episode, même si WeArt ne compte pas s'arrêter là, cette année sera donc la dernière du WeAre Together. “La logique mercantile voudrait que l'on cherche à grossir. Même si, avant, cette idée nous plaisait, aujourd'hui, on laisse ça aux autres”, reprend John. Après avoir constaté que les soirées “les plus marquantes n'étaient pas forcément celles avec les DJ's les plus connus ou avec le plus de monde”, WeArt souhaite “changer de façon de faire, en consacrant moins de budget aux artistes mais plus au bien-être des festivaliers”.

weart

Les organisateurs marseillais proposeront toujours des événements et souhaitent revenir avec de nouvelles idées. Avec notamment celle de “tisser des liens sur le long terme avec des artistes que l'on aime”.

Pour ce dernier opus du Together, Paul Kalkbrenner débarque en tête d'affiche, avec andhim et Gui Boratto, qui, selon John Kobalt, “sont plus que des DJ's que l'on programme, mais de véritables amis”.

Sur la scène techno, WeArt reprend sa tradition qui est de toujours programmer un artiste de Detroit pour le côté historique avec Juan Atkins, une valeur montante avec Dax J et un Français à mettre en avant, Kosme.

“La scène trance, c'est une première ! Les années précédentes, nous avions fait des spéciales deep house, dub techno, locaux de Marseille, explique John Kobalt. Cependant, n'ayant pas la prétention de connaître suffisamment cette scène, nous avons confié la programmation à nos collègues du World Trance pour définir une programmation de qualité.”

WeArt collabore également avec Hungry Music. Les créations des trois artistes (Worakls, Joachim Pastor, N'to) de ce collectif ont souvent été testées en avant-première sur les événements de WeArt. Ce qui sera encore le cas cette année, puisque Joachim Pastor et N'to proposent un b2b en live pour la clôture du Main Stage. “Un pari fou, selon John, pour lequel ils feront peut-être un tour du monde, si la magie opère.”