"Je pense que c’est important d’avoir un club à Amsterdam où l’on peut écouter de la bonne musique pour 10 euros. Pas de show de lasers, juste de la bonne musique, point. Le Studio 80 doit être une plateforme pour les talents émergents." C’est ainsi que son cofondateur Duncan Stutterheim définissait la mission du Studio 80, dont on apprenait avec émoi la vente en novembre 2015. En décembre, le club concoctait un dernier line-up qui incarne sa vision : un défilé des parangons de la scène house underground hollandaise avec Young Marco, Interstellar Funk, Orpheu The Wizard et Dekmantel Soundsystem, rejoints par les Français Bambounou, Zaltan et Acid Arab.

Devenu le Claire, le lieu, fermé depuis le mois de janvier, rouvrira à la fin du mois. Situé idéalement dans le centre d’Amsterdam, à cinq minutes du Marché aux fleurs, il devrait être l’une des rendez-vous à ne pas manquer du méga-festival Amsterdam Dance Event qui se tiendra du 19 au 23 octobre.

   À lire également
ADE 2016 : 2 200 artistes sur 100 scènes au plus gros festival électronique du monde

De nouvelles salles et un sound-system de pointe

Les nostalgiques du Studio 80 y trouveront-ils leur compte ? Pour les premières soirées, le prix d’entrée a doublé (20 €). Dans une interview donnée à Resident Advisor, les nouveaux propriétaires Marlon Arfman et Juri Miralles (qui gèrent aussi le Disco Dolly) révèlent quelques transformations : "Nous avons utilisé tout l’espace qu’offre le bâtiment et qui n’était pas ouvert au public auparavant. Cela veut dire qu’il y aura quelques nouvelles salles dont la plupart des gens qui sont déjà venus ignoraient l’existence."

Claire nouveau club à Amsterdam
L'une des rares images du Claire, postée sur sa page Facebook

Arfman et Miralles ont aussi réembauché l’ingénieur du son du Studio 80, qui connaît parfaitement le lieu et les spécificités du tout nouveau sound-system Danley Sound Labs (la firme de l'ingénieur américain Tom Danley, qui produit des sound-systems haut de gamme) que l’ancien club avait installé un mois avant sa fermeture. Une nouvelle prometteuse pour les audiophiles, d’autant plus que les dancefloors ont été refaits en bois, ce qui améliore l’acoustique.

Côté programmation, on reste dans la même veine musicale que le Studio 80, la notoriété internationale en plus. Les premières soirées, qui débutent le 19 octobre, accueilleront les écuries de plusieurs DJ's d'importance : La Worldwide FM de Gilles Peterson, le label Heist Recordings des Hollandais (si si) de Detroit Swindle, le Studio Barnhus d’Axel Boman.

Le dimanche 23 octobre, c’est le collectif hollandais Zeezout qui posera ses valises au Claire pour le closing de l'ADE. Au programme : l’excellent Joy Orbison et un b2b entre deux légendes de la house made in USA, Marcellus Pittman et Maurice Fulton.

Marcellus Pittman - "By Your Side"