La plupart des directeurs de festivals vous le diront : ce qu’il y a de bien dans une série d’événements, c’est qu’ils se bonifient avec le temps. Et pour cette sixième édition des soirées Baptême, lancées avec notre partenaire Grolsch, on arrive à quelque chose de plutôt très solide. Voyez plutôt.

DJ Betty
dj betty bapteme



Pour ceux qui ont manqué les épisodes précédents, rappelons que les soirées Baptême visent à prendre le contre-pied des événements monochromes habituels. Ici, on mêle les arts et les écoles, des artistes ou collectifs émergents, pour les associer de façon inédite et près de dix heures durant autour d’un espace commun.

bapteme grolsch



Cette sixième édition, cette fois en intérieur au club Les Étoiles, en plein cœur de Paris, ne dérogeait pas à la règle. Le collectif OYÉ pour les arts numériques et le VJing sur projecteur BenQ, les vogueurs de la house of Ninja menés par l’icône parisienne Lasseindra pour la danse, toute l’équipe du Paradoxe Club, l’espoir français Doline et l’immense Ikonika aux platines. Toutes et tous réunis autour de la DJ Betty, marraine de la Baptême #6.

bapteme vog


Et franchement, voir des vogueurs s’éclater sur le dancefloor et au sol sur les sons UK bass, trap et nu grime de cette fine équipe, le tout sous un décorum acid et psyché par Paul Vivien de OYÉ ? Meilleur combo. Notre rédac’ chef invité du numéro de septembre est même venu passer une tête. Normal, Teki Latex, parrain secret de cette session hors norme, avait mis tout ce beau monde dans les pages de Trax il y a un mois.

antoine rinse france bapteme

Un peu plus haut à l’étage, nos amis de Rinse France, la webradio que vous devriez écouter quand vous n’écoutez rien, accueillaient nos invités tout au long de la soirée, interrogés par Antoine Buffard, directeur de la publication de Trax, et Patrick Thévenin, ancien rédacteur en chef du magazine. Et sur le dancefloor, vous et le feu. Rendez-vous à la prochaine !