L'année dernière, Nina Kraviz signait sur son label трип (« Trip » en version sous-titrée) l'Islandais Bjarki Runar Sigurdarson. Depuis, une solide amitié est née entre les artistes. Les deux DJ's comptent se payer un petit road trip dans des coins cachés des Amériques cet automne. 

Nina Kraviz & Bjarki - Trip at Unlimited festival (Chamonix):

Du 27 octobre au 6 novembre, le duo est attendu pour onze dates, entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Et ce voyage musical n'est pas une tournée comme les autres. Seule une date dans un club “classique” – au Coda à Toronto, pour la soirée de ses 10 ans – est prévue.

Leur feuille de route est une succession d'endroits plus incongrus les uns que les autres. Le premier arrêt se fait dans un petit bar de Miami, nommé le 1306, qui, au vu des photos, ne paie pas de mine. Quelques tables, une cour intérieur en guise d'open air, rien de bien prestigieux et c'est tant mieux pour ceux qui sont habitués à les voir entourés de milliers de danseurs en festival.

   À lire également
Une bonne soirée, c'est un peu comme jouer à la roulette russe

Deux jours plus tard, la Russe et son copilote sont attendus au Hangar 16, à Montréal. Un site qui, selon les Internets, est en réalité un labyrinthe. Un vrai labyrinthe, dont la première nature est un espace de loisirs. On imagine déjà le public se perdre entre ses murs, à la recherche du son perdu.

De là, Nina et Bjarki iront dans le sud, direction Mexico. Ils vont alors s'enfoncer dans les profondeurs de la ville pour mixer au Foro Normandie. Un club niché au sein d'un garage, qui rappelle vaguement la grotte islandaise dans laquelle la DJ a ses habitudes.

Mais les bizarreries ne s'arrêtent pas là. Le surlendemain, elle et son compagnon de voyage poseront leurs platines au sein d'une forteresse à San Luis Potosí, à quelques centaines de kilomètres au nord de la capitale mexicaine. Le lieu a accueilli une prison, comme en témoigne son architecture en panoptique.

Un joli voyage, qui réserve encore quelques surprises. A côté de nombreuses dates figure encore la mention « TBA », lire To be announced. Avec tout ça, on ne serait même pas étonnés que Nina Kraviz annonce une date perchée sur le Grand Canyon…