Beatport fait son grand ménage de printemps, un peu à la bourre. Le site de vente en ligne de musiques électroniques repense entièrement son système de classement des genres. Depuis l'ascension de la musique électronique et de ses dérivés commerciaux, les clients s'y perdaient. Il présentera cette nouvelle version ce lundi 12 septembre.

Désormais, Beatport va séparer les sons en deux catégories principales : EDM (Electronic Dance Music) et musiques électroniques underground. « Beatport est utilisé par des DJ's issus de ces deux mondes, a expliqué à Resident Advisor le vice-président de la compagnie, Terry Weerasinghe. Mais c'est rare qu'un DJ joue de ces deux types de musique. »

beatport

Outre les genres déjà établis (drum'n'bass, deep house, house, techno, progressive house, trance…), deux petits nouveaux vont pointer le bout de leur nez : big room et future house. Mieux : les utilisateurs Pro de Beatport vont maintenant pouvoir marquer les pistes en fonction de leurs préférences.

Genres Beatport

   À lire également
Les 80 morceaux et 30 clips qui ont fait l'été 2016

Une bonne nouvelle aussi pour les labels. Ceux issus de genres moins connus auront plus de chances de se démarquer et de figurer en bonne place sur le site. Déjà fort de labels comme DrumcodeOstgut Ton ou Suara dans son catalogue, Beatport espère mieux faire apprécier sa diversité en donnant de la visibilité à des labels moins renommés comme Les PointsWhities, et Acido.

En pratique, c'est un comité intitulé "House of electronic music" qui va examiner les modifications proposées. Il s'agit d'un groupe composé de DJ's phares des principaux labels. Ces derniers vérifieront l'exactitude du classement de Beatport tous les six mois. 

En écoute, une des dernières sorties Beatport Mix sur le label Drumcode, intitulée "Moon Rocks" de Enrico Sangiuliano