Photo en Une : La Gaîté lyrique

Comme l'expliquait ici Tommy Vaudecrane, président de Technopol, encore récemment , "il n'y avait pas d'événement business en France permettant de réunir les professionnels de la musique électronique, afin d'échanger sur les problématiques liées aux différents métiers du secteur”. Voilà pourquoi son association, qui promeut la musique et les cultures électroniques, organise la PEW pour la quatrième année consécutive.

Du 21 au 23 septembre à la Gaîté lyrique, dès 14h, conférences et ateliers pédagogiques vous aiguilleront sur les problématiques autour de l'écosystème électronique. Preuve que la PEW est un point de rencontre annuel indispensable à l'avenir du milieu, les thèmes divers et variés qu'elle aborde sur une trentaine de rendez-vous avec des professionnels.

Mercredi 21 septembre : 

C'est Bart Cools, le chargé de la stratégie dance music chez Warner Music, qui ouvrira le bal. Celui qui a travaillé avec Air, Daft Punk ou encore Massive Attack dressera un panorama et les perspectives de l'industrie de la musique électronique. 

Autres conférences de cette première journée, à 17h15, “Get played, get paid", ou comment la technologie se met au service de la rémunération des artistes. Plus tard dans la journée, à 19h15, on vous apprend à monter votre propre festival en partant de zéro sous les conseils d'Aurélien Dubois, président de Concrete et du Weather Festival (agence Surpr!ze) et d'autres organisateurs européens. 

Côté workshops, ça parle visibilité et communication de 15h à 17h45, notamment sur les réseaux sociaux, et comment bien les utiliser, connaître les nouvelles plateformes pour entretenir sa communauté ou apprendre à attirer l'attention des médias spécialisés sur son travail.

Jeudi 22 septembre :

Le lendemain, aux alentours de 16h45, des spécialistes du divertissement laissent entrevoir le futur du festival à travers les nouvelles technologies (bracelets connectés, réalité virtuelle et autres innovations prometteuses).

A 18h45, Frédéric Hocquard (conseiller de Paris, délégué à la nuit) ainsi que les collectifs Fée Croquer, PWFM et OTTO10 nous parleront de l'émergence des collectifs parisiens "particulièrement attachés à la culture rave et techno", eux qui ont fait de Paris "l'une des destinations clubbing de musiques électroniques les plus attractives en Europe", selon Technopol.

Parmi les ateliers du jour, un cours de d'initiation au datagame, un déchiffrage des données qui s'offrent à vous par milliers. Mais aussi saisir les enjeux liés aux playlists, comment elles peuvent mettre en avant votre musique, et une master class sur l'utilisation optimale de Mixcloud, par la cheffe de la communauté, Xanthe Fuller elle-même. 

   À lire également
Paris Electronic Week : le grand salon des musiques électroniques revient


Vendredi 23 septembre :

Pour cette dernière journée, la PEW s'attaque au nerf de la guerre avec des conférences sur la vente de la musique en décryptant le rôle des labels dans la distribution de vos créations, mais aussi ce que le déclin du CD, le sursaut du vinyle et l'expansion des plateformes de streaming nous apprennent du marché de la musique et comment se positionner par rapport à lui. 

A 17h30 Teki Latex, notre rédacteur en chef du mois, sera l'un des intervenants d'une conférence bien spéciale. Aux côtés d'autres artistes, il témoignera du quotidien des DJ's underground et la place du genre en France. 

En revanche, pas de workshops ce jour mais le village des labels de 14h à 18h30 avec, entre autres, Nowadays records, [re]sources, Roche Musique et Diggers Factory.

   À lire également
Réapproprions-nous la Techno parade que tout le monde amène son char

En tout, près d'une centaine d'intervenants débarqués du monde entier apporteront leur expertise et leur vision de la musique électronique. Vevo, Astropolis, la Sacem, Beatport… différents acteurs participeront à leur échelle à cette rencontre indispensable. 

Le 24, la mythique Techno Parade, organisée encore une fois par Technopol, clôturera en beauté une semaine riche et passionnante. Des concerts et soirées en extérieur sont prévus en marge de l'événement à l'occasion de la "PEW OUT". Le programme devrait bientôt arriver. Pour encore plus de détails sur la Paris Electronic Week, c'est par ici