Qui n'a jamais rêvé d'une enceinte aussi puissante que celle d'un sound-system, mais qu'on pourrait emporter partout avec soi ? Avec Soundboks, vous n'avez plus besoin de chercher : il ne vous reste plus qu'à attendre. Née du brainstorming de trois amis de lycée au Danemark, l'entreprise compte aujourd'hui 15 employés travaillant au développement de cette enceinte d'un nouveau genre destinée à vous permettre d'improviser une soirée sans vous poser la question du système son. 

Puissance, solidité et autonomie étaient donc les trois grandes lignes du projet :
"- 1 : les festivals sont bruyants – l'enceinte devait pouvoir briser le son.
- 2 : on peut se montrer imprudent en festival – elle devait être prête à se faire maltraiter.
- 3 : les festivals ne dorment pas – la batterie devait pouvoir tenir une semaine".

Pari tenu. Le modèle amélioré de l'enceinte Soundboks, achevée en décembre dernier, réunit ces trois qualités.

Commençons par le son. Soundboks se veut l'enceinte portative "la plus bruyante" du marché : "Deux fois plus puissante qu'une enceinte de club". En effet, cette boîte de 14 kilos dit pouvoir cracher jusqu'à 119 dB, soit l'équivalent du son envoyé sur la ligne de front en plein concert de rock. Rappelons que l'oreille humaine n'est pas faite pour supporter des niveaux sonores aussi élevés (elle va jusqu'à 120 dB-SPL). Concernant sa diffusion, la Soundboks balance du son jusqu'à 30 mètres à la ronde grâce à son angle de 120° (le double d'une enceinte traditionnelle).

   À lire également
1,1 milliard de jeunes risquent de perdre leur ouïe

Concernant le design et la solidité de la Soundboks, elle imite à première vue l'apparence d'une enceinte de sound-system. Rectangulaire, elle mesure 66 centimètres de haut pour 43 de long et une profondeur de 32 centimètres. Noire et grise métallique, elle est construite à base de bois contreplaqué et d'aluminium afin d'assurer sa robustesse. Elle résiste aussi bien aux chocs qu'aux conditions climatiques éprouvantes comme la pluie, la neige ou la chaleur étouffante d'un désert. Elle supporte un panel de températures comprises entre -20°C et 50°C. Elle sera donc tout aussi résistante que vous – peut-être même plus !

Mais si vous pourrez la défier au jeu de la solidité, ne la testez pas sur l'autonomie. En mode "medium" (104 dB max), sa batterie pourra durer plus de 200 heures. En mode "high", pour une pool party par exemple, (110 dB max), vous pourrez danser 60 heures, et 16 heures en la poussant à son maximum (119 dB).

Pour l'équipe, le temps d'usage moyen devrait tourner autour d'une trentaine d'heures. Mais bien décidés à vous permettre de ne jamais quitter le son, les Danois vous offrent une seconde batterie à l'achat d'une Soundboks. Ainsi, vous n'aurez plus qu'à insérer la batterie pleine le temps de recharger la vide. Temps de recharge : 3 heures seulement. 

La campagne de crowdfunding est désormais close, les premiers modèles peuvent être commandés au prix de 799 dollars.