Photos : Bayrem Ben

Après avoir accueilli 4 500 festivaliers sur trois jours en 2015, l'équipe du Djerba Fest voit cette année comme « l'édition de la confirmation » et revient avec une « programmation plus pointue », encore plus tournée vers les musiques électroniques.

Celle-ci s'appuie sur des poids lourds de la techno comme Chris Liebing (pour le closing le samedi soir) et Stephan Bodzin (qui glissera quelques machines dans ses bagages pour électriser l'île avec son live).

Marc Romboy, Gui Boratto, le Brésilien adopté par les Allemands de Kompakt, le sorcier Damian Lazarus, patron du label Crosstown Rebels, ou encore le baron français de la house D'Julz seront également de la party. La scène locale sera elle aussi mise à l'honneur – et on peut s'en réjouir – avec les artistes tunisiens Benjemy, Babaya, Hearthug, Da Che, Kemist et Ogra. De quoi groover aisément de 17h à 2h au bord des piscines du Djerba Holidays Beach Hotel.

Après une année 2015 difficile pour le tourisme en Tunisie, celui-ci repart doucement mais sûrement grâce à des initiatives comme le Djerba Fest, qui entend bien revaloriser la destination de l'île. Le festival accordera également une attention toute particulière à l'écologie. Un nouveau système de tri sélectif sera mis en place et les festivaliers pourront même s'inspirer d'une réalisation artistique formée à base de déchets recyclés.

djerba fest

Il est encore temps de prendre vos billets, différentes options sont possibles, du billet un soir avec logement en auberge de jeunesse jusqu'au combo all inclusive avec le vol A/R et l'hôtel (environ 300 €).

djerba fest