Alors que le conseil municipal d'Islington a suspendu la licence du club londonien Fabric pour une durée indéterminée, plusieurs DJ's et artistes internationaux expriment leur soutien à ce club mythique de la ville sur les réseaux sociaux.

"Je soutiens Fabric. Ces attaques disproportionnées envers la vie nocturne mettent en danger la créativité et l'art en général. Tiens bon, Londres"

"Montrons notre soutien au Fabric. Nous ne pouvons pas perdre ce lieu. C'est l'étendard de la musique électronique londonienne"

D'autres acteurs locaux de la musique électronique, dont Daniel Avery et George FitzGerald, en appellent au soutien du maire de la ville, Sadiq Khan, qui a fait du développement de la vie nocturne londonienne un axe majeur de sa campagne électorale :

"C'est le moment de commencer le boulot que vous nous avez promis. Nous ne pouvons perdre celui-ci"

"Très cher Sadiq Khan, j'ai voté pour vous et votre vision de la nuit londonienne. Maintenant, s'il vous plaît, faites quelque chose pour Fabric" 

"Cher Sadiq Khan, s'il y a bien une occasion de laisser une trace, c'est maintenant"

"S'il vous plaît Sadiq Khan, gardez Fabric ouvert. C'est l'un des principaux monuments de la musique londonienne"

Dans des tweets précédents, Daniel Avery n'a pas manqué de souligner que sans Fabric, qui a "largement soutenu la musique underground tous les week-ends pendant les 15 dernières années", il n'en serait pas là aujourd'hui. Le club londonien, qui a déjà eu des démêlés judiciaires avec la police est un symbole de la vie nocturne électronique de la capitale.

A lire également
Londres : le club Fabric restera fermé pour une durée indéterminée

Face à ces nombreuses interpellation, le maire de la ville a répondu sur le réseau social :

Celui-ci presse ainsi le conseil du quartier d'Islington, le Metropolitan Police Service (police du Grand-Londres) et la direction du Fabric de trouver rapidement un consensus. Pour rappel, le club avait fermé ses portes le week-end du 15 août après que deux jeunes de 18 ans sont morts des suites d'une overdose.