Fabric a annoncé ce jeudi 11 août la suspension de ses activités pour ce week-end, après deux morts par overdose ces dernières semaines. Le club a posté l’information sur son site et sur sa page Facebook.

“Ces deux dernières années, Fabric n’a connu aucun incident, mais, tragiquement, dans les neuf dernières semaines, deux garçons de 18 ans sont décédés des suites d’une overdose de drogues. Afin de comprendre ce qu’il s’est passé, nous sommes tombés d’accord avec la police et deux autres agences pour suspendre notre activité durant l’enquête. Le club sera donc fermé ce week-end.”

Une affaire qui ne devrait pas améliorer les relations du club avec la police. En décembre 2015, Fabric avait remporté son procès en appel contre les autorités du borough londonien d’Islington, qui voulait imposer des chiens de détection de drogue et des scans de carte d’identité pour tous les clients.

Une décision qui aurait sans doute sonné le glas de la salle londonienne, régulièrement citée parmi les meilleurs clubs du monde, qui accueille depuis 1999 la crème de la musique électronique britannique et internationale.