Nouvel épisode de la série de l'été "Opérations de police à Ibiza". Sur l'île de la fête, difficile de passer à côté des fameuses boat parties, ces croisières bling-bling en mer, où des fêtards du monde entier se retrouvent pour s'asperger de bière sur les derniers tubes du top Beatport. Et si les promoteurs de ces soirées se pensaient plus à l'abri que leurs collègues à quai – malmenés ces temps-ci, à Ibiza comme dans toute l'Espagne –, la Guardia Civil est là pour remettre les pendules à l'heure. 

  A lire également
Près de 90 clubs et bars sont en cours de perquisition dans toute l'Espagne

Depuis le mois de juin, les forces militaires espagnoles sillonnent les eaux autour des Baléares, accostant les différentes embarcations festives. Lors d'une première phase "informative", elles se sont livrées à un simple rappel des normes en vigueur auprès des promoteurs de croisière, comme le rapporte le site espagnol abc.es. Puis, les agents de la Guardia Civil ont lancé une seconde phase dite "exécutive", destinée cette fois-ci à sanctionner les délinquants durant les mois de juillet et d'août.

Boat Party Ibiza (Guardia Civil)
La Guardia Civil en pleine intervention auprès d'une boat party. (voir la vidéo)

Au total, depuis le 1er juillet, le compteur afficherait déjà une vingtaine d'opérations similaires. Non contente de vérifier la sécurité relative à l'affluence sur les bateaux, le nombre de gilets de sauvetage ou de fusées de détresse, les autorisations d'activité ou si la limitation du volume sonore était bien effective, la Guardia Civil a procédé à des contrôles d'alcoolémie auprès de l'équipage et du capitaine de chaque bateau. Des chiens de détection de drogue font également partie du dispositif.

  A lire également
Fraude à Ibiza : la police retrouve 2 millions d'euros en cash à l'Amnesia

"Nous vérifions que des mesures appropriées sont prises pour assurer la sécurité des passagers en état d'ivresse au moment du débarquement, et nous procédons à la recherche de drogues illégales dans une optique de répression de leur consommation à ce genre de soirées", a de son côté confirmé la Guardia Civil dans un communiqué. Encore un élément qui semble s'inscrire dans la volonté des autorités d'assainir le tourisme de l'île.

  A lire également
Guerre de pouvoirs : cet été, Trax plonge dans l'ombre de l'île blanche

The Lonely Island - I'm On A Boat (ft. T-Pain) :