Alors qu'il visait l'ancienne usine de carrosserie de Fischer Body, Dimitri Hegemann pourrait finalement installer son club techno à Packard Plant, une usine de montage automobile, ouverte en 1911, abandonnée depuis plus de vingt ans. Le bâtiment appartient depuis 2013 à l'entreprise Arte Express, qui pourrait s'adjoindre les services de Dimitri Hegemann, selon Detroit Free Press.

Arte Express a proposé un plan de développement de l’usine sur une quinzaine d’années, en plusieurs phases, comprenant d’abord la création de bureaux et d’un centre de loisirs. Un hôtel et des attractions culturelles viendraient ensuite s’ajouter au site, dont le club de Dimitri Hegemann.

Pour les promoteurs, le projet du fondateur du Tresor pourrait constituer un vecteur touristique important pour Detroit.

Dimitri Hegemann

   A lire également

3130OneLove : 30 ans de techno à Detroit

Si le projet est validé, il reste donc du chemin avant l'ouverture du club. D'autant que Dimitri Hegemann voudrait trouver une façon de contourner la législation de l'Etat du Michigan, qui interdit la vente d'alcool après 2 heures du matin. 

Packard Plant