Photo en Une : © Skatry

Label de psytrance français créé en 2012, Ethereal Decibel Company  compte plusieurs DJs et producteurs (Toxeed, John Faustus, Dubz Cooker, Cardamohm ou D.Rec) ainsi que deux bons VJs : Tarian et Ajpu. Ils sont également les joyeux organisateurs d'une dizaine d'open-airs bretons en 4 ans : Psychedelic Underground Experience, Temporal Disaster, Organic Tales ou Hybrid Seeds.

Alors que d'autres mêlent sans vergogne culture psychédélique et industrie mainstream, Ethereal Decibel Company reste attachée à des valeurs de simplicité. Et chez eux, simplicité ne rime pas avec sobriété. Au contraire, leurs événements sont de véritables explosions de couleurs acides, rythmées par les basses frénétiques de la psytrance. 

Temporal Disaster from Jo Lemosle on Vimeo.

Issue des milieux punks et Freetekno, la bande d'amis reste très attachée aux valeurs d'autogestion et d'engagement. Mais pour Arnaud, le fondateur du label, se concentrer sur le public psytrance était un moyen d'aller "plus loin que la fête et le son seulement", de donner un sens à la fête. Authentiques et travaillés, leurs événements sont des réussites. C'est ce qui les a poussés à mettre sur pied l'Ethereal Decibel Festival.

Du 27 au 28 août, le label breton attend 1400 personnes à Hénon, près de Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor. Des dizaines d'artistes sont invités, issus en majorité du label Ethereal Decibel . Avec de nombreux lives, le line-up annoncé semble pointu et recherché. Si la psytrance y règne, pas question de gentille progressive. Ce sont les sonorités dark, goa et forest qui dominent l'affiche avec des artistes comme Anakis, Gamin ou Meerkut. Du côté du chill-out les sonorités se confondent. Trance ethnique avec Cardamohm, house avec Blutch, ou la techno de LMX : aucun genre ne manque à l'appel jusqu'au future bass.

ethereal decibel
© Skatry

La programmation – pour le moins éclectique puisqu'elle n'oublie pas un recoin de la nouvelle scène psychédélique – n'affiche aucune superstar internationale du genre. Ce qui ne sera pas pour déplaire aux passionnés, plus friands de recherche artistique que de facilités. On recommande fortement de ne pas rater les performances des Anglais Quanta et Module Virus.

Le gros atout du festival tiendra aussi à sa décoration, puisque c'est le très psychédélique Ukrainien Ihti Anderson qui en assumera la charge. Celui qui a designé le chill-out de l'Ozora Festival ou le main stage du Psy-Fi en 2015 laissera s'exprimer sa créativité sur les deux scènes du festival. L'artiste rennais Ke-v se chargera également de décorer le site. 

Quanta – Make It Slow (Original Mix)


Il vous reste quelques semaines pour vous décider. Les tickets – actuellement en phase 2 – sont disponibles ici contre moins de 30 euros.