Dave Clarke accuse le coup. Après avoir choisi de maintenir ses concerts suite à son impressionnant accident de voiture (à en juger l'état de sa voiture, voir la photo plus bas), survenu le 11 juillet dernier en Serbie, celui qui répond au doux sobriquet de “baron de la techno” cherche à réduire la cadence. Il vient d'annoncer l'annulation de ses trois prochaines dates, le 29 juillet au Movement en Croatie, le 10 août à Gallipoli en Italie et les 12 et 13 août à Buenos Aires en Argentine.

  A lire également
Festival Movement Croatie : Quand Detroit rejoint la mer Adriatique, avec 72 DJ's

“Je souffre d'une sorte de trouble de stress post-traumatique”, a publié l'artiste britannique il y a quelques instants sur sa page Facebook. “C'est de loin l'accident de voiture le plus sérieux et violent que j'ai jamais eu, et passer de 120 à 0 km/h en (probablement) moins d'une seconde a ses répercussions.”

Ces justifications interviennent alors que certains s'étaient étonnés de voir l'artiste monter sur scène peu après son accident. “Vous aurez raison de noter que certaines dates ont été maintenues, mais six jours après l'accident mon corps a commencé à devenir très douloureux et moi à avoir des migraines, certainement dues à une commotion cérébrale tardive.”

 A lire également
Dave Clarke victime d'un violent accident de voiture

Dave Clarke cherche à se montrer rassurant envers ses fans (“SEULEMENT ces trois dates seront annulées”), tout en leur demandant d'être compréhensifs. Les concerts annulés font suite à une longue réflexion sur le sujet, ainsi qu'aux conseils des professionnels de santé. Ces décisions ne sont jamais prises à la légère, et, malheureusement, un long voyage avec des vols et de la voiture, ça ne va pas le faire”, s'excuse-t-il.

Avant de conclure : “Quoi qu'il en soit, je vais maintenant prendre le temps de récupérer. J'espère que vous me comprenez et me laisserez un peu d'espace.” Reviens-nous en forme, Dave.

Dave Clarke
La photo prise par Dave Clarke juste après son accident.