Toujours plus. Alors que sept artistes supplémentaires rejoignent sa programmation déjà bien remplie le festival Pitchfork Music s'annonce une fois de plus complet et éclectique. Rendez-vous à la Grande Halle de la Villette à Paris les 27, 28 et 29 octobre pour une 6e édition prometteuse.

Grosse tête d'affiche de l'événement, la controversée M.I.A devrait délivrer une performance à son image : énergique et engagée. "Go Off", son dernier titre en collaboration avec Skrillex et Blaqstarr a été dévoilé à l'annonce de son prochain album Aim qui sort en septembre.

Sans doute le californien DJ Shadow disséminera quelques extraits de The Mountain Will Fall son tout récent album expérimental et perché sorti en juin dernier. Celui qui explore depuis ses débuts les moindres recoins du genre hip-hop multiplie les collaborations remarquables comme avec Depeche Mode, Radiohead ou dernièrement Run the Jewels. Une performance survoltée en perspective que les complaintes lascives de l'australien Chet Faker, qui se produit le même jour, contrasteront avec douceur et volupté. 

Un retour dans les années 1980 est à prévoir pour les festivaliers entraînés par la house du grand Motor City Drum Ensemble. L'artiste pointu puise ses influences un peu partout, de la funk au jazz en passant par la techno de Detroit. 

Aussi, Todd Terje, le DJ Norvégien qui a enflammé la Philarmonie il y a un an, revient dans l'Hexagone avec son groupe de musiciens The Olsens. Depuis son dernier album It's Album Time, sorti en 2014 et salué par la critique, le producteur a publié l'EP The Big Cover-Up où se retrouvent sa touche synth-pop et ses références disco.

Le reste de la programmation n'a pas à rougir du tout puisqu'il comprend le duo anglais techno house Mount Kimbie qui se produira en live, l'envoûtante R&B un poil expérimentale d'ABRA, le trio berlinois Moderat, l'anglais Floating Points en live aussi ainsi que Daphni, le penchant techno de Caribou. 

À lire également
À la rentrée, le festival Pitchfork Avant-garde investit 7 salles en plein Paris.

Parmi les retardataires du line-up se trouvent les français Acid Arab qui se produiront en live, Shame, Whitney, Joey Purp, le jeune écossais à la pop légère C Duncan, Aldous RH et sans oublier l'incontournable duo italien Tale of Us. Le plus beau dans tout ça ? C'est que d'autres noms pourraient bien encore se greffer à la programmation.

A (ré)écouter, la track-list de Tale of Us qui signait la création du label Afterlife

Le line-up complet et par jour se trouve ci dessous et l'événement Facebook ici