Photo en Une : ©Tom Doms

Si vous voulez apprendre comment organiser un événement réunissant plusieurs milliers de personnes en réduisant au maximum votre empreinte carbone, il vous faudra toquer à la porte du DGTL. Le festival originaire d'Amsterdam, récemment exporté à Barcelone, n'en finit plus, à chaque nouvelle édition, de mettre en place de nouveaux systèmes écologiques, qui permettent aussi de faire des économies.

Avec son programme "Révolution", DGTL souhaite "utiliser la nature pour rendre ses événements écologiquement viables". Dans ce cadre, l'équipe annonçait en février dernier l'arrivée de verres réutilisables, le remplacement des groupes électrogènes par des batteries ou des réseaux, mais aussi – comble de leur détermination– la collecte d'urine pour la création de phosphate. 

   À lire également :
DGTL Barcelona : le titan d'Amsterdam annonce un impressionnant line-up

Mais pour l'équipe du DGTL, leur plus grande réussite reste l'instauration d'une offre alimentaire 100% végétarienne. C'est pourquoi ils ont décidé de l'appliquer également à leur édition espagnole. "En 2015, 3 449 hamburgers ont été vendus au DGTL Amsterdam, en 2016, 0 hamburgers, détaille le communiqué. Des chiffres impressionnants si l'on prend en compte que pour produire un hamburger au bœuf, 1 550 litres d'eau sont nécessaires soit 1,74kg d'émissions de CO2". En effet, à ce jour, la production de viande est à l'origine de 18% des émissions mondiales de CO2.


Un plat au DGTL ©Tom Doms

Cette économie d'eau – et de CO2 – est une véritable réussite pour un événement de cette envergure mais au-delà de l'économie, le succès est double. Offrir une restauration végétarienne, variée et de qualité dans le cadre d'un festival est probablement le meilleur moyen pour convertir les plus sceptiques. Outre le CO2 nécessaire à la production de viande, on ne sait que trop les conditions dans lesquelles sont traités les animaux d'élevage. 

En festival – sous effet de la détente, du son et des bonnes vibes – l'esprit est assez souple. Les organisateurs d'événements de grande ampleur, le DGTL comme d'autres, ont là la possibilité de faire découvrir une autre manière de penser sa consommation, de manière heureuse, mais aussi de sensibiliser à des causes diverses, comme celle de la diminution de la consommation de viande. 

Le DGTL Barcelone se tiendra du 12 au 13 août, au parc Del Forum de Barcelone. Il réunit toutes les plus grosses têtes d'affiche du moment dont Nina Kraviz, Marcel Dettmann, Paula Temple ou Bedouin.