Les Varois le connaissent bien. Posé au cœur de Hyères depuis douze ans, à la Villa Noailles, le MIDI Festival attire des milliers de personnes chaque année autour d'une programmation éclectique et fouillée qui ne prête aucune attention aux genres. Souvent en avance, les programmateurs du MIDI Festival furent parmi les premiers à booker des artistes comme le groupe Alt-J ou King Krule. 

Ils avaient également su conquérir les amateurs de techno avec les MIDI Nights, qui affichaient toujours des noms inattendus. Voilà deux ans que ces happenings de fin de soirée avaient disparu mais les voilà revenus ! Encore une fois, la programmation est éclectique, fouillée et qualitative. On commencera le 22 juillet par Elijah, un producteur techno talentueux de la région. La house plus solaire de Neue Grafik est également annoncée ainsi que celle plus mélancolique de Leon Vynehall.

Le lendemain sera marqué par la venue de la Red Bull Music Academy et d'artistes très talentueux aux influences multi-culturelles. Les rythmes ethniques du label Mawimbi seront représentés par ALT et L'Enfant Loup, tandis qu'on guettera la prestation d'Africaine 808. Ce duo berlinois mêle à merveille les rythmes tribaux africains à ceux d'une house cosmique. Pas très loin non plus, il y a Malcolm, le programmateur du festival Crossover, qui aime aussi les sonorités cumbia et ethniques. Dans un registre très différent, plus proche de l'électroclash, le Parisien La Mverte pourrait bien vous surprendre. 

Aucun doute que les Varois vont se précipiter sur les places, mais une telle programmation électronique vaut bien un petit voyage estival du côté de Hyères. Il vous reste une semaine pour vous décider. Les pass trois jours sont à 70 €, et les MIDI Nights ne coûtent que 12 €. Pour les tickets, c'est ici.