Vous vous en doutez, comme tout bon élève à l'approche des vacances d'été, chez Trax, on commence déjà à se préparer à la prochaine rentrée... Et donc au prochain Pitchfork Festival, qui investit chaque année la Grande Halle de la Villette. Impossible de résister au titanesque line-up "indé" (si ce terme a encore un sens en 2016) : la dernière édition réunissait Four Tet, Thom Yorke, Laurent Garnier, Ariel Pink ou encore Hudson Mohawke. 

Kaitlyn Aurelia - "Smith Buchla Music Esael"

Enfin, pour ceux qui en ont les moyens. C'est là qu'interviennent les deux soirées Avant-Garde, qui se dérouleront aux quatre (ou plutôt sept) coins du 11e arrondissement de Paris. Les 25 et 26 octobre, de 19h à minuit et pour 16 euros par soirée (pas de pass 2 jours...), on pourra donc assister aux performances live de la nouvelle garde indie.

Jordan Rakei - "Alright"

Et comme tous les ans, elle a été très finement sélectionnée par le média chicagoan : Fickle Friends, Klangstof, Loyle Carner, Mabel, la perle R&B norvégienne Smerz,  Adia Victoria, Beaty Heart, le groupe de garage rock californien Cherry Glazerr, Isaac Gracie (qui nous rappelle agréablement Jeff Buckley, son "Last Words" a déjà bien tourné et vous devriez déjà être en train de l'écouter), le soulman australien Jordan Rakei (savant mix de D'Angelo et Jamie Cullum), Jorja Smith, Pi JA MA, la talentueuse française Marion Brunetto alias Requin Chagrin, Salute et enfin l'hallucinante maestro des synthés modulaires Kaitlyn Aurelia Smith (à ne surtout pas rater). Voilà pour la programmation (totalement dénuée de têtes d'affiche, mais pas moins intéressante et pointue), et ce n'est que la moitié.

Smerz - "Because" 

À l'image des Bars en Trans (le off des Trans Musicales), le Pitchfork Avant-Garde viendra donc squatter la petite mais attachante salle du Café de la Danse, le jeune et déjà incontournable Badaboum, le Pop-up du Label, la Loge, le Café de la Presse, le Supersonic et la Mécanique ondulatoire (dont le sous-sol a accueilli les trois quarts des groupes phares de la scène indie rock, bien avant leur médiatisation). L'autre bonne nouvelle, c'est que le pass donnera accès à toutes ces salles, on pourra donc jongler de scène en scène dans le quartier de Bastille.