En trente ans, le Burning Man – qui était à l'origine un simple rassemblement de hippies au solstice d'été – est devenu une immense organisation. Outre le très réussi festival qui fait trembler le désert de Black Rock chaque été, le Burning Man Project développe depuis 2012 plusieurs initiatives artistiques, sociales ou environnementales dans le but de propager son message. Autour du festival s'est créée une culture et une communauté (les Burners) qui ont vocation à agir et à introduire les valeurs particulières qui les définissent.

"Et si l'on avait un endroit pour expérimenter et appliquer les Dix Principes, 365 jours par an ?" Voilà la question qui a motivé l'achat du Fly Ranch par le Burning Man Project, annoncé dans un communiqué ce week-end. Ce bout de désert, situé sur la playa d'Hualapai –à quelques kilomètres de Black Rock City, où se tient le festival chaque année – avait accueilli le Burning Man en 1997, alors qu'il entamait sa métamorphose en rassemblement de grand ampleur. La propriété s'étend sur une quinzaine de kilomètres carrés de terres sèches, de marais et de sources naturelles. Le plus impressionnant : un immense geyser creusé dans les roches rouges typiques du Nevada, qui laisse s'échapper un filet d'eau déposant sur la pierre minerais et algues multicolores. De toute beauté.

Fly Geyser from Justin Majeczky on Vimeo.

Le spot avait accueilli la manifestation en 1997, laissant de magnifiques souvenirs à tous les Burners. Les fondateurs du BMP ont longtemps imaginé investir la propriété ; c'est désormais chose faite. 6,5 millions de dollars ont été nécessaires à l'acquisition du terrain, une somme réunie à l'aide des dons de généreux Burners "profondément affectés par l'esprit du Burning Man".

Le Fly Ranch sera donc un "foyer", "un lieu permanent pour construire et jouer" : un espace entre l'incubateur, la ZAD et le festival. L'idée est de développer des initiatives et des idées liées à l'esprit fondamental du Burning Man régit par les "Dix Principes" qui sont l'inclusion radicale, le don, la démarchandisation, l'autonomie radicale, l'expression de soi radicale, l'effort commun, la responsabilité civique, ne pas laisser de trace, la participation et l'immédiateté.

À terme, le Fly Ranch permettra au Burning Man de ne plus être qu'une expérience éphémère mais un "mouvement culturel mondial, ayant un impact sur la société, l'économie ainsi que sur les normes et structures artistiques". Il s'ajoute à la longue liste de projets artistiques, sociaux et écologiques développés par le Burning Man Project ; à savoir Black Rock City, Burners Without Borders, Youth Education Spaceship ou Black Rock Solar entre autres. 


©Ari Fararooy

Le communiqué précise qu'il faudra du temps pour voir éclore le projet. En attendant, nous sommes tous invités à participer d'une manière ou d'une autre à la naissance du Fly Ranch : "Nous avons besoin de votre temps, votre énergie, votre expertise et vos idées." Mais si l'idée d'un bénévolat en plein Nevada ne vous fait pas tant vibrer, vous pouvez également émettre un don. Précisons que le Burning Man Project est devenu une association à but non lucratif en 2012 et que tous ces dons seront bel et bien investis dans le développement du projet Fly Ranch.