Plein de places sont à gagner en envoyant un gentil mail à concours@traxmag.com / objet : Kolorz Festival

  • Flabaire

On a eu plusieurs occasions de vous parler de Flabaire (ici, et  aussi). Bon, pour les cancres du fond de la classe, sachez que : 1/ il fait partie de l'écurie D.KO, l'un des meilleurs collectifs house de la capitale, qui a notamment révélé Mad Rey, Secret Value Orchestra ou Paso. 2/ sa première sortie, "Biblife" est une bombe, et annonce la couleur deep et mélodique qui vont caractériser ses productions. 3/ son premier album, "It's Just A Silly Phase I'm Going Through" (sorti en mars dernier) est un hommage à un fameux tube de pop FM sur lequel papa a pécho maman en 1975. 4/ il jouera au Kolorz Festival (le 1er juillet), sur la scène Trax, naturellement. 

  • Lazare Hoche

À seulement 25 ans, Charlie Naffah possède déjà deux labels : Lazare Hoche Records, sur lequel il sort ses productions house sous son alias Lazare Hoche, et Oscillat, son versant techno qu'il développe au sein du supergroupe Mandar. Récemment aperçu sur la scène Printemps du Weather Festival, le Parisien fait persister l'héritage black music (tendance soul, disco, early house) dans ses sets aussi bien que dans ses productions solaires et groovy. 

  • Djebali

Chargé lui aussi de faire bouncer le tarmac de l'aéroport du Bourget le week-end dernier, Djebali a déjà quelques faits d'arme à son actif. D'abord une vingtaine d'EP teintées de house bien deep, sortis pour la plupart sur le label qui porte son nom, fondé en 2011. A force de faire bouger les corps aux quatre coins de la capitale, le Parisien se voit confier des résidences au Rex Club et au Batofar, avant d'être appelé à la barre à Ibiza pour tenir le booth du mythique DC10. 

  • Kartell

Kartell est l'une des têtes de gondole de Roche Musique (Darius, Cézaire, Dabeull, Zimmer…). Le producteur originaire de Tours a notamment reçu les éloges de Kaytranada, et livre une house-pop teintée de nu disco et de R&B. Les popeux de Jabberwocky ou Karma Kid ont également fait appel à ses talents de remixeur à la sauce future beat. Un peu partout, on s'arrache ses DJ sets, en témoignent ses récentes tournées en Amérique latine et aux États-Unis.

  • Kosme

Avec sa grosse barbe et ses lunettes, Kosme est un fier représentant de la scène lyonnaise. On lui doit notamment d'avoir sorti le méga-tube de son ami Konstantin Sibold, "Leif", sur son label Caramelo. Avec sa résidence Cosmic au Sucre, le DJ/producteur a aussi invité ce qui se fait de mieux sur la planète house en ce moment : Theo Parrish, Move D, Omar S ou encore Mr G. Côté production, le Dijonnais d'origine est assez sporadique (seulement quatre maxis depuis 2008) mais vise juste à chaque fois, avec des sorties chez les New-Yorkais de Thema (Terrence Dixon, Christopher Rau) et sur son propre label, Cosmic AD.

En plus de ces cinq artistes, on aura la chance d'accueillir sur la scène Trax The Mekanism, Theaz, Diese, James Mac et Autoreverse, à l'occasion du Kolorz Festival, qui se déroulera à Carpentras les deux premiers jours du mois juillet. La programmation complète est disponible ici, et pour réserver vos billets, c'est par .