Si elle avait été vraie, l'histoire aurait été incroyable. Ce matin, on apprenait sur les réseaux que trois jeunes Anglais, alors en vacances dans la station balnéaire Ayia Napa à Chypre, s'étaient retrouvés lundi matin à bord d'un bateau en partance pour la Syrie – alors que ces derniers pensaient être partis faire de la plongée sous-marine et voir les dauphins au large.

Prank Syrie

Une histoire à dormir debout

Lewis Ellis, 25 ans, Alex McCormick, 19 ans, et James Wallman, 23 ans, alors en pleine gueule de bois après une soirée arrosée, ont raconté à nos confrères anglo-saxons (Express UK, Daily Star, Mirror...) comment s'était déroulée cette invraisemblable anecdote : Le dernier club a fermé à 7h30, du coup nous sommes partis retrouver notre bateau qui partait à 9 heures, mais on a fini sur le mauvais”.

Prank Syrie

“Nous avons essayé de parler aux gars sur le bateau, mais il n'y avait qu'une seule personne qui parlait un anglais très moyen et qui nous traduisait. Nous leur avons dit que nous savions qui était le propriétaire du bateau, et après une longue discussion, on a finalement pu rester à bord. Mais une fois qu'on s'est retrouvés en mer, on s'est dit : 'Et maintenant ?'”, ont dit les trois amis au site The LAD Bible, le premier à relayer l'information.

Prank Syrie

Les trois compères se seraient ensuite retrouvés dans une situation loufoque, voire dangereuse, où les marins, en lieu et place de faire demi-tour, les auraient remis à la police militaire russe basée à Tartous, ville côtière de Syrie, à 50km seulement de Homs, aux dernières nouvelles encore en proie aux affrontements entre forces russes et armée syrienne d'un côté, Daech de l'autre.

De nombreuses incohérences

À partir de ce moment-là de la lecture, on a commencé à avoir des doutes. Un rapide coup d'œil sur le profil Facebook d'un des jeunes hommes, Lewis Ellis, ne montre pas un simple vacancier mais plutôt un saisonnier parti travailler à Ayia Napa. Pour cet étudiant en marketing, postant des vidéos de ses soirées dans la station balnéaire chypriote sur Youtube, n'était-ce pas là l'occasion de bénéficier d'un gros coup de pub ?

D'autant que le Britannique, après avoir avoir relayé tous les articles dont il avait fait la Une, s'empresse de rediriger ses nouveaux followers vers son compte Youtube, vitrine de ses exploits festifsLa blague n'aura en tout cas pas duré très longtemps, puisque à peine quelques heures après, le farceur avouait dans un discret commentaire que cette histoire n'était en fait que le fruit de son imagination.

Prank Syrie

Autre fait qui interpelle, ce sont les trois Anglais qui ont contacté la presse, et non l'inverse. Quelques heures seulement après avoir à nouveau foulé le sol de l'île chypriote, tout la planète était déjà au courant. Bizarre, non ? Penaude, la rédaction de The LAD Bible publie d'ailleurs un article aux airs de mea culpa : 

“Aussi improbable que l'histoire pouvait sembler, nous voulions qu'elle soit vraie, car les faits qu'ils nous ont fournis étaient assez drôles pour être cohérents. Nous leur avons également demandé des photos comme preuve, mais tout ce qu'ils ont pu nous fournir était quelques Snapchats d'entre eux se tenant au bord des rochers. Nous étions sceptiques, mais nous avons décidé de laisser le public choisir si l'histoire était légitime ou non.”

“Bon eh bien on a réussi à troller le monde entier... Grâce à Alex McCormick et James Wallman, merci les médias, vous avez fait de belles victimes... Ceci montre à quel point les gens relaient sans vérifier les faits”, a de son côté conclut un Lewis Ellis ironique via son compte Facebook, il y a quelques heures. Sous la photo de profil du jeune homme, on remarque d'ailleurs une phrase dont il a fait son credo : “Quelle que soit l'opportunité qui se présente à moi, je la saisirai”. C'était plutôt clair, en fait, non ?