Photo en Une : Yulya Shadrinsky / Peacock, janvier 2016

La vérité, c'est que nous n'avons jamais été déçus par le festival électronique de We Love. Pas une fois en trois éditions et pas non plus par son édition hivernale début 2016. À chaque fois, l'événement coche les bonnes cases, programmation, organisation, lieu, scénographie, période de l'année ou ambiance et, aussi addictif qu'un épisode de Game Of Thrones, nous anime pour le prochain.

La quatrième édition estivale emprunte déjà le chemin de la réussite, fort maintenant d'une renommée internationale qui place une bonne fois pour toute Paris sur la carte des festivals électroniques qui comptent vraiment. Et la programmation de cette année, entre bonheur de revoir et exigence sonore, va dans ce sens.

Pour cette édition on retrouve donc, dans le désordre et (presque) au hasard Laurent Garnier, Sven Väth, Maceo Plex, Tale Of Us, DJ Shadow, Four Tet, SBTRKT, Floorplan, John Talabot, Kerri Chandler ou Recondite pour les têtes d'affiches ; Surgeon, Cyrillic aka KiNK, David August, Helena Hauff, Bicep, Bambounou, Mykki Blanco, Raresh, Pantha Du Prince ou Tama Sumo pour la caution qualité sûre ; Tijana T, Point Point, Simo Cell, Dax J, Evian Christ, Bob Moses ou Heartbeat pour l'avant-garde.

peacock Society 2016

peacock Society 2016

peacock Society 2016

Sur trois nuits, celles de mercredi 13 juillet, vendredi 15 et samedi 16, c'est encore au parc Floral que nous serons, dansant avec vous devant les différentes scènes, intéressés par les conférences et autres documentaires qui seront diffusés sur place, et flanqués de ce sourire qui, depuis 2012, ne nous a jamais quitté.

Event Facebook
Billetterie