1/ Arturia V Collection 4

collection arturiaAvec une série de plug-ins émulant les meilleures machines des années 70/80 (Moog, Sequencial Circuits, Roland, etc), Arturia a donné à la synthèse virtuelle grand public ses lettres de noblesse. Depuis trois ans, la marque française se paye même le luxe de concevoir ses propres bécanes analogiques (Microbrute et Minibrute, mais on lui doit aussi le fameux séquenceur BeatStep, utilisé notamment par Arnaud Rebotini), nouvelle preuve de l'efficacité de ses ingénieurs. Alors, pour découvrir les petites merveilles que sont l'ARP2600, le Jupiter 8V, le Mini V, le Modular V, le CS-80, ou encore le Prophet V (13 plug-ins au total), vous pouvez opter pour cette collection les yeux fermés. Notez que chaque plug-in est également disponible séparément.

ProphetV (arthuria)
Prophet V

CS80 (arthuria)
CS-80

Prix de la collection : environ 199 €.
Plus d'infos

L'avis des producteurs

Aquarius Heaven : "Ce top 10 est une bonne sélection. D'ailleurs, je les utilise tous ! J'ai une préférence pour la collection Arturia. Selon ce que tu veux faire, certains de ses synthétiseurs ont vraiment de très bons sons. En plus, ils ont l'avantage de ne pas trop tirer sur le CPU."

Korgbrain : "L'ARP 2600 est LA machine que j'aimerais avoir ! À défaut, j'utilise le plug-in Arturia. Je suis tombé amoureux de ses sonorités en le découvrant autant à travers des tracks d'Herbie Hancock, Brian Eno et bien sûr David Bowie, que dans la musique plus contemporaine de Todd Terje ou chez les artistes de mon label de cœur Brainfeeder. Bref, ce plug est une jolie alternative et je le recommande à ceux qui souhaitent avoir un son se rapprochant de ce genre de systèmes modulaires et des autres synthétiseurs analogiques. L'instabilité de la bête n'est pas aussi violente que le véritable ARP2600, mais on se rapproche de sa chaleur !"


Vangelis et le CS-80

George Clinton – Atomic Dog (Prophet V)

2/ Massive (Native Instruments)

Massive

Avec quatre oscillateurs et plusieurs paramètres de modulation (filtres, enveloppes et possibilités de routages), Massive est une référence pour créer lignes de basse et leads dignes de ce nom. Certes, il existe des dizaines de machines virtuelles basées sur la synthèse soustractive, mais avec ce plug-in, le son est réellement puissant et très "typé" analogique. Facilement programmable et intuitif, Massive embarque pas moins de 600 presets (il en existe à profusion sur le Net) directement exploitables. Seul bémol, il est assez gourmand en ressources CPU. Mais pour faire de l'électro, du dubstep ou des musiques, disons, "couillues", c'est le top.

Prix : 199 €.
Plus d'infos

L'avis de Society Of Silence : "C'est moins le cas aujourd'hui, mais nous avons beaucoup utilisé des synthétiseurs en plug-ins. Massive a des possibilités incroyables. Pour une machine virtuelle, le rendu est bien cool. L'assemblage des différentes formes d'onde permet de faire des sons complexes, qui arrachent."

3/ Sylenth1 (LennarDigital)

SYLENTH1

Pensé pour les producteurs de musique électronique, Sylenth1 est un autre plug-in basé sur la synthèse analogique soustractive (quatre oscillateurs, des filtres et une section modulation). Et comme avec Massive, la différence avec la concurrence se fait entendre dès les premières notes. Moins brutes mais d'une grande complexité, les sons du Sylenth sont finalement assez proches des machines vintage. Pour s'en convaincre, il suffit de tester les 700 presets d'usine (le Net en regorge également) qui regroupent un spectre musical vraiment large (basses de TB-303 ou de Moog, nappes de Juno, leads de Prophet ou d'Access Virus, etc...) et donnent immédiatement envie de composer. Super intuitif et peu gourmand en ressources, Sylenth1 est clairement un must-have.

Prix : 139 €.
Plus d'infos

4/ Basic (Audio Damage)

Audio Damage

À l'instar d'Arturia, Audio Damage conçoit des synthétiseurs modulaires hardware et software. Des machines extraordinaires mais très complexes à appréhender. La firme américaine a donc développé un modèle mono soustractif virtuel, plus accessible et relativement simple d'utilisation (l'interface a été optimisée pour les écrans tactiles). Trois oscillateurs sont à votre disposition (leur fonctionnement est calqué sur le Minimoog et le SEM). Le signal passe ensuite dans une série de filtres basés sur ceux du mythique Korg MS-20. Une cinquantaine de presets sont également disponibles pour jauger le potentiel de la bête. Le plug-in idéal pour s'initier à la synthèse.

Prix : 39 $.
Plus d'infos

5/ Reaktor 6 (Native Instruments)

Reaktor 6

Reaktor est un plug-in à part, dans la mesure où il vous permet de concevoir (ou de customiser) vos propres machines virtuelles (synthétiseurs, samplers, effets, etc). Pour cela, il suffit de connecter différents modules à l'interface centrale. Une fois créés et combinés, les uns avec les autres, vous pouvez sauvegarder ces nouveaux "instruments" sous forme d'"ensembles". Mais les machines proposées par Native Instruments sont d'une telle qualité, qu'il est tout à fait possible de les utiliser telles quelles. Et le choix est suffisamment large : des dizaines de synthés, générateurs de son, boîtes à rythme et autres séquenceurs sont intégrés (des milliers d'autres sont également disponibles en ligne).

Bonus : si Reaktor était jusqu'à présent assez complexe pour les débutants en modulaire, la version 6 intègre Blocks, une fonctionnalité qui simplifie son utilisation. Attention, elle a une fâcheuse tendance à pomper les ressources matérielles...

Reaktor 6

Prix : 199€.
Plus d'infos

L'avis des Society Of Silence : "On a passé des journées sur Reaktor ! Au départ, tu tournes des boutons sur des ensembles incompréhensibles, et ça, pendant des heures. Mais c’est marrant de faire du son de manière totalement aléatoire... Le truc génial avec ce logiciel, c'est aussi qu'il y a une communauté d’utilisateurs très active. Chacun peut créer son propre "ensemble" et le refiler sur les forums dédiés. Nous l'utilisons encore de temps en temps, notamment pour des sons de pads, d’ambiance, de drones, etc. La dernière version a l’air bien cool avec Blocks et l'intégration de synthés modulaires. On la testera dès que possible."

6/ FM8 (Native Instruments)

FM8

Si vous souhaitez retrouver le son des années 80 (à commencer par celui du synthétiseur Yamaha DX7), FM8 est le plug-in qu'il vous faut. Reproduisant parfaitement la modulation de fréquence d'une forme d'onde (un procédé qui apporte beaucoup d'harmoniques), celui-ci est en outre équipé d'un excellent arpégiateur et d'un rack de 12 effets. Une fonction "morphing" permet même de mélanger quatre sons différents pour élargir le potentiel sonore. Globalement, la programmation est beaucoup plus simple qu'avec les synthétiseurs hardware. Avant de créer des sons nouveaux et intéressants, prévoyez tout de même plusieurs heures de recherche et de bidouille. La synthèse FM demande un minimum de contrôle. En attentant, vous trouverez certainement votre compte parmi les 960 presets disponibles.

Prix : 199 €.
Plus d'infos

7/ Kontakt V (Native Instruments)

Kontakt

Kontakt est l'un des samplers virtuels les plus utilisés en home studio. Comme d'habitude, la dernière version apporte son lot de nouveautés : quatre effets supplémentaires (Solid G-EQ, Solid Bus Com, Transcient Master et Tape Saturator) viennent compléter les capacités de traitement. Mieux, NI a intégré 37 filtres (dont certains sont issus de Massive) : des passe-haut et passe-bas, des résonances, des peak/noth, des combinaisons de filtres, des modulations de voix type talk-box, etc. Les amateurs des mythiques Akai MPC (notamment la MPC60) peuvent également accéder à des modes simulant leur son vintage caractéristique. En outre, un algorithme inédit (Time Machine Pro) est dédié au time-stretching des samples. Développé par zPlane et très performant, celui-ci est notamment le seul à proposer un mode "reverse" en temps réel. Pour alimenter le sampler, les librairies sont nombreuses et variées sur le marché. D'ailleurs, Reaktor peut désormais lire les fichiers MIDI, ce qui permet de jouer des boucles directement dans le plug-in.

Kontakt

Prix : 399 €.
Plus d'infos

L'avis de Society Of Silence : "On aime bien les possibilités dingues de Kontakt. Parmi les effets de ce plug-in, on kiffe surtout la reverb à convolution, très créative."

8/ Omnisphere 2 (Spectrasonics)

Omnisphere

Sans rivaliser avec les samplers type Kontakt, ce plug-in hybride permet d'importer n'importe quel son et de le jouer. Il est possible de changer l'octave, d'appliquer des filtres, des effets, etc. Un arpégiateur de haute facture permet en outre d'étendre les capacités créatrices. Omnisphere intègre une banque de 50 Go (plus de 10 000 samples), directement exploitable. Mais il est surtout doté d'un puissant moteur proposant plusieurs modes de synthèse (soustractive, FM, granulaire). Et des processeurs d'harmonies permettent de décupler les voix du son entrant (avec possibilité de les transposer, de les désaccorder, etc). Malgré la richesse de son architecture et ses nombreuses fonctionnalités, Omnisphere est doté d'une interface claire et son utilisation est plutôt intuitive. Au pire, des options d'assistance vous aideront à trouver les "bons" sons. Un solution atypique, idéale pour les sound designers et les producteurs électroniques. Reste qu'Omnisphere demande beaucoup de RAM et qu'il n'est pas donné.

Omnisphere

Prix : 499 €.
Plus d'infos

9/ CamelCrusher (Camel Audio)

Camel Crusher

Pour donner de la chaleur à vos sons, voici un plug-in simple et efficace. Un compresseur (avec un mode "phat"), un gain (qui émule la distorsion à lampe) et un filtre passe-bas : trois boutons pour triturer le signal à souhait ! CamelCruher embarque également une bonne dose de presets afin de vous familiariser avec son potentiel. Enfin, un mode "randomize" vous viendra en aide, en cas de panne d'inspiration. À essayer sur vos basses, vos kicks et même sur vos tracks entiers (pour leur donner un peu de punch !) N'hésitez pas, CamelCrusher est gratuit (il n'est plus dispo officiellement, mais vous le trouverez ici.)

10/ Glitch 2 (Dblue)

Glitch

Si vous êtes adeptes des altérations rapides de rythmiques, à la Aphex Twin (notamment sur son track "Window Licker"), Glitch peut être la solution. Le plug-in intègre neuf effets pour modifier radicalement les séquences (avec un mode "Randomize"). Le résultat est surprenant (et immédiat). Le séquenceur permet même d'envoyer plusieurs effets simultanément et 128 scènes différentes sont programmables en MIDI (via un clavier maître). Un classique du genre !

Prix : 49 €.
Plus d'infos