Photo en Une : © David Le Tellier


Si Boris Brejcha et le groupe Suuns ont pu se produire mardi soir au Parc de la Gloriette pour le festival Aucard de Tours, Marek Hemmann et le duo londonien Mount Kimbie, eux, ne pourront pas en dire autant. Et pour cause, le site du festival connaît une inondation par le sol. La rivière du Cher est en vigilance orange depuis plusieurs jours. L'affluent de la Loire a débordé sur le parc.

boris brejcha
Malgré les premières intempéries, Boris Brejcha s'est produit mardi soir, sous un des chapiteaux d'Aucard de Tours. © Fabien Garou


Mercredi 1er juin, l'équipe du festival annonçait déjà une première annulation concernant le lieu de la Gloriette suite à l'arrêté préfectoral. Dans la soirée, une réunion s'est tenue entre la mairie de la ville, des experts et les présidents de Radio Béton et de Béton Productions. "En considérant que la crue va continuer toute la journée, les deux associations ont annoncé l'annulation de l'évènement ce matin à 10h30", explique Mélissa Poupart. La salariée de Radio Béton reprend : "Nous attendons la semaine prochaine avant de prendre la moindre décision concernant un éventuel remboursement des places. Pour l'instant, la priorité de l'équipe reste le démontage du site immergé sous 20 centimètres d'eau".

aucard boue
Après avoir démonté le site du festival, l'équipe du festival n'a constaté aucun dégât matériel. © Fabien Garou

Résistance

Hier soir devait se tenir la soirée punk organisée par Goat Cheese à la Gloriette. L'association a réussi à délocaliser les concerts de Rotten Mind, The Attendants et de Justin(e) au Canadian Café, le tout gratuitement. Ces trois groupes ont fait preuve d'un beau geste pour l'organisation du festival en refusant d'encaisser leurs cachets. 

Pendant que l'équipe du festival démontent le matériel, les bars de la ville de Tours accueillent les Apérocks. L'objectif étant de mettre l'accent sur les groupes locaux.

"Quant au futur du festival, nous comptons sur les concerts organisés tout au long de l'année et sur la solidarité de nos festivaliers et partenaires. Les présidents des deux associations devraient rapidement prendre contact avec les assurances afin de trouver la meilleure solution", confie Mélissa.

Le festival lance l'opération Arche de Noé pour Aucard, en appelant ses festivaliers à ne pas demander de remboursement. Pour les plus solidaires, l'organisation met aussi en place une caisse en ligne sur leur billetterie

Pour ceux qui souhaitent se faire rembourser, cela se fait par mail : inondation.aucard@radiobeton.com

acourd
Les festivaliers présents mardi soir devront continuer le festival dans les bars de la ville. © David Le Tellier