ROSE

Tout rose ! Rose fluo même. Le printemps est là, l’avalanche de festivals a déjà commencé, il y a comme de l’euphorie dans l’air. Forcément, c’est contagieux. Nos 100 pages du numéro de mai – déjà en kiosque – sont donc (quasi) entièrement consacrées à la fête qui nous attend ces prochains mois.

Mais plutôt que de revenir encore et toujours sur ce qu’on en sait (les line-up infinis, les lieux incroyables, les innovations écolos et Cie…), ce sont plutôt les grandes métamorphoses de ces événements, toujours plus nombreux, que nous avons mis en avant. Car, on le verra, cet été, nos festivals, même les plus anciens, se transforment.

©Yulya Shradinsky

BURGERS À LA MENTHE

Les barquettes de frites-saucisse-ketchup ont fait place aux recettes de grands chefs, amusés de servir des armées alcoolisées dans un camion surchauffé. On vous donne donc ici les meilleures adresses pour bien manger en festival, comme par exemple où trouver les “burgers à la menthe sauvage et aux tomates vertes” de la Guinguette d’Angèle (c’est au We Love Green pour info).

Fini aussi les queues interminables pour choper sa chopine. Aujourd’hui, on paie sans contact, grâce à ce bracelet qui démange et nous suit partout. Cela ne va pas sans mal, la guerre des sociétés de cashless est devenu un feuilleton digne des meilleures séries télé. Et les festivals se cassent parfois les dents en testant le futur. On vous raconte.

FESTIVALS DEBOUT

Mais le plus surprenant, au fond, c’est le nombre de nouveaux festivals. Il y a encore quelque temps, il fallait parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour aller voir les éternels Tryo et Tiken Jah Fakoly (chouette !). Cet été, c’est comme si chacun avait son festival à deux pas. Dans cette petite bourgade de la région Centre, un des rassemblements techno des plus pointus a lieu dans le château du coin.

©Luc de Lagonterie

Et ce qu’il s’y passe n’a rien à voir avec les colosses façon Vieilles Charrues. Hors système et indépendants, on joue là du mieux vivre et du petit comité, en se gardant de grossir trop vite. Pour au final retrouver ce qui avait fini par disparaître : un festival, avant d’être une liste de stars “à voir”, c’est d’abord... la fête. Et tout en rose si possible. Ça tombe bien, c’est à la mode. Et on vous donne là les meilleurs plans. Entre autres. Bonne lecture, on se rejoint au bar.

TROUVER LE MAGAZINE

S'ABONNER

SOMMAIRE

PLAY

08 TRAX INSIDE 


10 LA QUESTION PAS SI CON

De quand date le premier festival électronique ? Non, ce n’est pas le Weather. Ni les Nuits sonores. Ni même Astropolis. La réponse en kiosque !

14 COURRIER INTERNATIONAL

Les Buraka Som Sistema sont en pleine tournée d’adieu mais un groupe de métalleux mal lunés (et un peu vexés) veulent tout gâcher. Notre correspondant à Lisbonne, Rui Miguel Abreu, raconte la polémique portugaise du mois.

16 POINT DE VUE

“Un festival ne doit plus se contenter de programmer des artistes”. Gildas, qui tient les rênes du festival breton Astropolis depuis vingt ans, donne ses conseils et sa vision. Des paroles d’évangile.

20 MODE


REC

28 BALTIMORE, UN AN APRÈS LES ÉMEUTES

Il y a douze mois, les émeutes qui ont suivi la mort de Freddie Gray ont révélé la colère et les cicatrices d’une ville bâtie sur un modèle ségrégationniste. Dans la ville de The Wire, patrie de la Bmore club, genre bâtard né d’un flirt entre house et hip-hop, on tente de mettre un peu de fond de teint sur des blessures encore fraîches. Mais le maquillage a tendance à couler.

36 FESTIVALS POUR TOUS

Marre de l’anonymat ? Peur des grands espaces ? Ras le bol de passer la soirée seul après avoir perdu les potes ? Tout va bien se passer. Dans les campagnes françaises, la nouvelle vague des mini-festivals met en avant la proximité, le do-it-yourself et le côté humain. Because small is beautiful.

44   WEATHER/CONCRETE, LA GENÈSE 

“Vous vous croyez à Ibiza ?! Non, monsieur l’agent, je crois qu’on est bien à Paris !” Depuis la première TWSTD à l’inauguration du Weather Festival, voici l’histoire de Concrete, la fête qui a réveillé Paris, racontée par ses acteurs, en exclusivité pour Trax.

56   CASHLESS, FESTIVALS SANS CONTACT

Creuser son découvert en festival, c’est devenu encore plus indolore grâce à la technologie cashless. Mais c’est mieux que de perdre ses thunes sur le dancefloor. On n’arrête pas le progrès.

60 FOODTRUCKS GASTRONOMIQUES

Il paraît qu’on mange mieux en festival. Et pour cause : les foodtrucks sont désormais sélectionnés par un jury, comme à We Love Green. Olivier Malnuit, rédacteur en chef du mag de bouffe Grand Seigneur, est parti à la rencontre de ses chefs qui lâchent leurs étoiles pour un déjeuner sur l’herbe. Même le grand Thierry Marx a tenté le coup (et s’est planté). Enquête dans les arrière-cuisines des festivals.

66 L’AGENDA DES FESTIVALS

Le calendrier de l’Avent des festivals ! On a listé les 45 meilleurs festoches électroniques de l’été pour que vous puissiez poser des jours de congé sans vous tromper. Et les épingler sur le frigo. Dites merci à François.

FACE B

98 LA DERNIÈRE FOIS AVEC... FLUME

Interview en after avec le prodige australien.

Trax : La dernière fois que tu t'es senti inutile ?

Flume : La nuit dernière quand j'essayais juste de... parler.

Etc.

STOP

Et toujours… notre sélection de livres sur la culture électronique ; les albums et maxis du mois à ne pas manquer ; le nouveau label à suivre ; les playlists d’artistes français et internationaux pour chiner les meilleurs tracks ; toutes les soirées près de chez vous ; la sélection d’émissions sur Rinse France et attention, nouveauté, le cocktail du mois !

Notre directeur financier ayant testé le nouveau cocktail du mois au Disquaire Day Trax 2016.

TROUVER LE MAGAZINE

S'ABONNER