Tout a commencé samedi 23 avril, aux alentours de minuit. Organisée par les associations 1D'Cibel et Groseille, cette belle teuf a tenu toutes ses promesses : selon les autorités lorientaises, ils étaient près de 1 500 à se déhancher toute la nuit sur les bords du Blavet, à Lanester.

Rave

Les organisateurs, surpris de l'ampleur que prenait l'événement, n'attendaient pas une telle affluence. Ils l'expliquent par les 20 KW de son et les jeux de lumières qui avaient été installés par Laser Impact pour l'occasion : “Au regard de la taille du site, on ne s'attendait pas à voir plus de 1 000 personnes. D'ailleurs, on pensait pouvoir en accueillir 500 maximum dans l'arène, mais finalement tout s'est parfaitement déroulé et les personnes présentes sur le site ont trouvé la soirée excellente.” 

    A lire aussi
Plus de 150 collectifs free party réunis pour le Teknival revendicatif du 1er mai

Rave

Dimanche, à midi, ils étaient encore au moins 400. Selon Ouest-France, les services de police sur place n’auraient relevé aucun incident majeur et des volontaires ont entrepris de nettoyer le site dès la soirée terminée, aux alentours de 17 heures.

rave lanester