Photo en Une : DR


Le producteur et DJ américain Maceo Plex – de son vrai nom Eric Estornel –, se retrouve régulièrement sur le podium des meilleurs performeurs de la planète. A ce titre, il pourrait être considéré comme l'une superstar de l'underground, ce qui ne manque pas d'être antinomique en soi, mais qu'à cela ne tienne ! Maceo Plex sait où il va, en témoigne son incroyable Boiler Room au Stadtbad, la chaufferie d'une ancienne piscine berlinoise, qui est en passe de franchir la barre des cinq millions de vues.

C'est donc tout naturellement que le Pacha, club incontournable de la nuit ibizienne, s'est tourné vers lui : avec son statut à la frontière entre le mainstream et l'underground, Maceo Plex peut faire partie de ceux qui empêchent l'île de sombrer le tout bling-bling, comme d'autres l'ont fait avant lui. S'il y a toujours eu de bonnes programmations à Ibiza, elles ont trop souvent été noyées au milieu d'une soupe musicale fade et stéréotypée. Espérons que cette soirée, en plus de celle de Carl Cox au Sankeys, saura être le trait d'union entre ces deux mondes.

    A lire également :
Cet été, Carl Cox sera résident du Sankeys Ibiza

Interrogé par Resident Advisor en février sur cette résidence à venir, Maceo Plex expliquait : "J'ai pensé que cela collait parfaitement de donner ce nom à une soirée qui ambitionne de rassembler de nombreuses "couleurs musicales". [...] Pendant des années la tendance de l'île a été de booker encore et toujours les mêmes DJs, et bien que Mosaic en affiche encore quelques uns d'entre eux, de nombreux autres ne font pas partie de la liste des habitués typiques d'Ibiza."

Reste à savoir si le public ibizien se montrera prêt à accueillir Maceo Plex et ses invités : comme l'avait relevé Thump, dur a été le choc de ces fêtards qui, attendant béatement un drop qui n'arrivera que trop tard, avaient eu du mal à comprendre le remix de Four Tet de 9 minutes d'"Opus" d'Eric Prydz, lâché en fin de set par Maceo Plex au Amnesia en octobre dernier...

Parmi les artistes ayant confirmé leur venues, nous retrouverons les technophiles Adam Beyer, Barnt, Radio Slave, Scuba, Paranoid London, Daniel Avery, Conforce, Matrixxman, Agents Of Time, Voiski, Len Faki ou encore XDB. Les ambassadeurs de la house seront les plus représentés, à l'instar des John Talabot, Damian Lazarus, Bicep, Lord Of The Isles, Maya Jane Coles, Michael Mayer, Agoria, Steffi, Patrice Scott, Axel Boman, DJ Koze, DJ Tennis, Jennifer Cardini, Dekmantel Soundsystem ou encore Kölsch qui ont déjà répondu présent.

Gold Panda, Kiasmos et Fatima Yamaha ont de leur côté prévu de jouer live, et plusieurs focus seront également prévus autour des labels Kompakt, Live At Robert Johnson, Permanent Vacation, Correspondant ou encore Ellum Audio, dont Maceo Plex est le fondateur. On a hâte d'entendre la deuxième vague de noms !