Photo en Une : Jacob Khrist

Depuis une dizaine de jours, les Nuits Debout libèrent la parole citoyenne à Paris comme ailleurs, et la fête ainsi que la techno se sont installées place de la République. Une alliance de la culture du dancefloor et du politique, que nous évoquons dans notre numéro d'avril et dans notre précédent report, qui prendra, une nouvelle fois, totalement corps ce soir grâce à plusieurs artistes électroniques français.

Dès 18 heures, ce sont Salut C'est Cool, Jacques, Dee Nasty, Flavien Berger, La Tendre Emeute et Ellen Birath and the Shadow Cats qui organisent eux-mêmes cette Nuit Debout du 46 mars avec de belles surprises en prévision. James, de Salut C'est Cool, nous dit au téléphone : “On s’est fabriqué un soundsystem, d'énormes enceintes et ce sera la première fois qu'on les utilise.”

“Il ne s’agit pas de comprendre, mais de ressentir.”

L'autre surprise, c'est la venue d'Agoria, l'invité encore secret de l'événement Facebook. Et c'est Jacques qui nous l'annonce, lui aussi au téléphone, joint par la rédaction : “À l'origine, je voulais organiser un festival à Bruxelles avec cette programmation-là, mais à cause de nos emplois du temps, ça n'a pas pu se faire. Avec Nuit Debout, on s'est dit que c'était l'occasion.”

Le message des artistes ? “Être ensemble” conclut Jacques : “On fait ça instinctivement, il n’y a pas vraiment de valeur revendicative. Il ne s’agit pas de comprendre, mais de ressentir.”

À tout à l'heure.

Nuit Debout