Photo en Une : © DR

Kaytranada, producteur canadien à cheval entre la musique électronique et le hip-hop, semblait triste et déprimé lorsqu'il est rentré chez lui à Montréal à l'automne dernier, après d'interminables tournées démarrées après son remix non officiel de “If” de Janet Jackson en 2012.

“J'essayais d'être quelqu'un que je n'étais pas, et j'étais frustré que les gens ne sachent pas qui j'étais.”

En cause, son homosexualité, qu'il n'assume jusqu'ici que très peu. Il a pourtant bien tenté un premier coming out à 16 ans, en annonçant à sa mère et son frère qu'il était bisexuel. Mais sa longue relation avec une femme lui met en tête que ce n'est qu'une passe. Cependant, alors qu'il annonce à ses agents, au début de l'année 2015, qu'il souhaite arrêter les shows afin de pouvoir se concentrer sur la production de son album, un autre déclic s'opère : “J'ai juste compris. Quelque chose en moi me disait : réveille-toi ! C'était comme s'il y avait deux personnes à l'intérieur de moi. J'essayais d'être quelqu'un que je n'étais pas, et j'étais frustré que les gens ne sachent pas qui j'étais”, avoue-t-il sur The Fader.

À l'hiver 2015, il accepte son homosexualité et se sent bien. Mieux qu'il ne l'a jamais été d'ailleurs : “J'ai été triste toute ma vie, mais fuck that. Je sais qu'il y a de bonnes choses à venir. Honnêtement, je ne sais pas si je suis à 100% heureux, mais je commence à y parvenir. Ayant grandi avec pas mal d'amis qui faisaient des remarques homophobes, je me suis dis, merde, je veux pas qu'on sache que je suis cette personne.”

“J'ai été triste toute ma vie, mais fuck that. Je sais qu'il y a de bonnes choses à venir.”

Son nouvel album, dont la sortie est prévue en mai, fait partie de cette nouvelle étape de sa vie : “Quand l'album sera sorti, je le jure, je serai partout. Je ne resterai pas ici dans cette cave à produire des beats tout le temps. Je serai comme un putain oiseau tout juste sorti du nid, m'envolant pour être libre.”

Kaytranada en a aussi profité pour dévoiler les dates de sa prochaine tournée qui commencera en mai et qui l'emmènera un peu partout aux États-Unis, au Canada et en Europe.


Pour découvrir d'autres extraits, mais surtout d'autres artworks tous réalisés par Ricardo Cavolo, c'est par ici.

Tracklist

01 Track Uno
02 Bus Ride [ft. Karriem Riggins and River Tiber]
03 Got It Good [ft. Craig David]
04 Together [ft. AlunaGeorge and GoldLink]
05 Drive Me Crazy [ft. Vic Mensa]
06 Weight Off [ft. BADBADNOTGOOD]
07 One Too Many [ft. Phonte]
08 Despite the Weather
09 Glowed Up [ft. Anderson .Paak]
10 Breakdance Lesson N.1.
11 You're the One [ft. Syd]
12 Vivid Dreams [ft. River Tiber]
13 Lite Spots
14 Leave Me Alone [ft. Shay Lia]
15 Bullets [ft. Little Dragon]

Tour

05/05 Berlin, Germany – Astra
06/05 Amsterdam, Netherlands – Paradiso
07/05 Cologne, Germany – Live Music Hall
10/05 Reims, France – Cartonnerie
11/05 Utrecht, Netherlands – Tivoli
12/05 Paris, France – Le Trianon
13/05 London, England – Troxy
14/05 Brussels, Belgium – Les Nuits Botanique
19/05 Montreal, Quebec – Metropolis
20/05 Toronto, Ontario – The Danforth Music Hall
24/05 San Diego, CA – Observatory North
25/05 Los Angeles, CA – The Fonda Theatre
26/05 Orange County, CA – The Observatory
27/05 San Francisco, CA – Mezzanine
28/05 Seattle, WA – Showbox
29/05 Portland, OR – Euphoria
31/05 Denver, CO – Gothic Theatre
01/06 New York, NY – Highline Ballroom
03/06 Washington, DC – 9:30 Club
04/06 Philadelphia, PA – The Roots Picnic
11/06 Manchester, England – Parklife Festival
12/06 Brighton, England – Wild Life Festival
18/06 Barcelona, Spain – Sónar Festival
03/07 Vancouver, British Columbia – FVDED
23/07 New York, NY – Panorama Festival
29/07 Montreal, Quebec – Osheaga Festival
13/08 Marseille, France – Positiv Festival
18/08 Hasselt, Belgium – Pukkelpop
20/08 St. Poelten, Austria – Frequency Festival
21/08 Biddinghuizen, Netherlands – Lowlands