TROUVER LE MAGAZINE

S'ABONNER

P.08 TRAX INSIDE :

Chers lecteurs, vous ne manquez pas d’imagination pour vous faire remarquer de celui qui vous fait gagner des places pour les soirées de Trax ! Nous avons sélectionné ici quelques tentatives de haute-volée, et vous présentons en passant les nouvelles plumes du mag : Giorgio Valletta, co-fondateur du festival Club To Club (Turin) et journaliste pour le site italien Soundwall, et le Canadien Luis-Manuel Garcia, ethnologue à l’université de Birmingham et l’une des plus belles signatures du site spécialisé Resident Advisor. Son interview de The Black Madonna le prouve à nouveau.

Gagnez vos places pour les soirées de l'agenda de Trax

P.10 LA QUESTION PAS SI CON

Mais qui a inventé la boule à facettes ? Bien loin de naître avec le disco, elle fêtera ses 100 ans l’année prochaine. En réalité, elle est bien plus vieille que ça…

P.14 COURRIER INTERNATIONAL

Joe Muggs, journaliste au Guardian (UK), revient pour Trax sur l’exploit du grand DJ EZ en Angleterre, qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de pounds pour la lutte contre le cancer en mixant 24 heures non-stop sur Boiler Room. Notre Giorgio Valletta turinois s’enthousiasme, lui, de la renaissance électronique italienne actuelle. Dans l’ignorance totale de la presse nazionale.

P.16 BLOT JOB

promo mag 191

“C’était moins bien avant.” Pour David Blot, aux manettes du Nova Club tous les soirs sur Radio Nova et chaque mois dans Trax, si tout le monde parle tout le temps de la french touch, c’est parce qu’avant la France “était terriblement ringarde” : “Goldman, c’était notre Springsteen, Téléphone, nos Stones, et Indochine, nos New Order. Au secours.” Alors forcément, quand des Daft Punk explosent au tournant 95…

P.18 TRIBUNE : VINCENT CARRY : “NOUS SOMMES L’EUROPE !”

promo mag 191

Ce mois-ci, c’est le directeur de l’asso Arty Farty (Nuits sonores, le Sucre, conseil à la Gaîté Lyrique, management de Laurent Garnier…) qui monte au créneau. Cette jeune génération, celle des EasyJet et Airbnb qui se promène dans l’espace Schengen comme chez elle pour la techno et les clubs, est l’Europe. Éditorialistes et partis agitant la fin du projet européen, ouvrez donc les yeux. Et les oreilles.

100 pass à gagner pour le Weather Festival

P.20 LE JOUR OÙ… LA TECHNO S’EST LEVÉE

Le samedi 24 février 1996, la techno se prend un coup de trop. L’annulation de la soirée Polaris à Lyon fait se mobiliser d’un bond la scène locale, puis nationale. Quelques jours plus tard, dans un amphi, 200 personnes décident après six heures de débat et d’échanges de s’unir pour défendre la techno en France. Technopol et la première Techno Parade venaient de naître. Retour sur cette journée où tout a basculé.

Nicolas Miot - DR

P.28 VINYLE, VIDI, VICI

promo mag 191

De la machine à laver pour vinyles au sac de transport, une platine très 70’s et une autre incrustée dans un meuble au design rétro-futuriste… Deux pages pour bien préparer sa prochaine liste de cadeaux. Oh, nous avons eu écho de la platine sans plateau un peu tard, mais cet article est là pour nous rattraper.

Voilà une nouvelle platine vinyle… sans plateau

P.30 CETTE DANSE : LA TECKTONIK

promo mag 191

Oui, la Tecktonik. Ce nom fera peut-être toujours sourire, mais derrière cette marque aussi vite inventée qu’oubliée, il s’agissait pourtant d’une danse aux racines plus profondes que ce qu’on voyait sur les plateaux de TF1. Des mouvements que, discrètement, beaucoup pratiquent encore… Mais sous un autre nom. Rencontre avec la Tecktonik d’avant, et celle qu’elle est devenue.


P.36 GRAND REPORTAGE : CHICAGO, HOUSE NATIONS

promo mag 191

Le titre pour ce grand reportage dans la capitale mondiale de la house aurait aussi pu être “Border Communities”. Outre un clin d’œil au label de James Holden, il souligne bien la spécificité de cette ville : chaque communauté détient comme une partie de Chicago, et attention à ne pas en franchir les frontières. Comme un écho à cette démarcation, on retrouve finalement assez peu de house à Chicago, considérée comme un background culturel commun, mais plutôt une multitude de sous-genres, en fonction des quartiers. Comme autant d’identités à défendre. Avec un enthousiasme qui sort des tripes.

P.44 TECHNO, LA PARTY POLITIQUE

promo mag 191

promo mag 191

Que se passe-t-il ? Après avoir joué au tout consumérisme, on voit la techno et ses différents genres revenir à ses racines humanistes, voire libertaires. De M.I.A. à DJ EZ, des légendes de Detroit contre la tragédie de Flynt aux ex Spiral Tribe à Calais, tout se passe comme si cette musique devenue populaire avait (enfin) envie de changer le monde. Pour autant, ne serait-ce pas aussi une mode, voire un outil marketing, que de se présenter en mission bienfaitrice pour le monde ? Réponse en dix pages.

P.54 LA COUV’ : THE BLACK MADONNA

promo mag 191

“J’ai découvert Underground Resistance avec le premier mec qui m’a frappée.” Cette phrase lancée au cours de notre entretien avec The Black Madonna jette un froid. Elle rappelle le parcours loin d’être aisé de cette grande dame des musiques électroniques, depuis son club le Smart Bar à Chicago jusqu’au dancefloor berlinois du Panorama Bar. Et aussi ce qu’est être une femme, au sein de ces musiques et dans le monde. Un échange passionnant conduit par le journaliste et ethnologue Luis-Manuel Garcia qu’on vous invite à lire, le souffle coupé.

P.64 PORTFOLIO : FROM DETROIT, WITH LOVE

promo mag 191

Marie Staggat est partie avec son baluchon de Berlin à Detroit il y a six ans. Elle n’y croyait pas trop : comment allait-on la recevoir dans cette ville a priori si dure ? Au final, les rencontres et la chaleur qui l’ont accueillie transpire de ses clichés, dont on publie le versant Underground Resistance – forcément – ici.

© Marie Staggat

P.70 UNE MACHINE, UNE HISTOIRE : LA MPC

Vous voyez cette machine avec ses gros blocs en caoutchouc ? Véritable épopée et surtout le fruit de l’obstination d’un ingénieur – un Américain du nom de Roger Linn –, cette “Music Production Center” a marqué l'histoire de la musique électronique.

P.72 LIVRES À LIRE, DISQUES À ÉCOUTER, ARTISTES À SUIVRE

On nous envoie beaucoup de choses, on vous en a sélectionné.

P.79 DISQUE OLD SCHOOL : PAR ZOMBIE ZOMBIE

D’après vous, quel est ce disque à la croisée du rock psychédélique et des expérimentations électroniques qui a pu grandement influencer le son des Zombie Zombie ? Indice : sorti en 1989, le groupe vient de l’espace, et l’un des membres jouera bientôt à la Philharmonie avec… Etienne Jaumet, des Zombie Zombie. Bon, vous savez quoi faire.


P.86 PLAYLISTS

Dave Clarke, Ben Vedren, Betty, Perc et Truss ou Panteros666 et Flabaire balancent les dix morceaux qu’ils jouent ce mois-ci. #airedechine

FACE B

P.98 LA DERNIÈRE FOIS AVEC : KOOL SHEN

promo mag 191

Voici la première question “interview dernière fois” à celui qui chante sur son dernier album “la jeunesse emmerde le Front National”.

– Ta dernière embrouille ?

– Hier. Je me suis embrouillé avec un journaliste qui avait mal retranscrit mes propos.

Promis Bruno, on a fait les choses bien.