Aux États-Unis, une discrète révolution est en train de se dérouler : celle de la psychothérapie par la MDMA. Grâce à l'organisme scientifique indépendant MAPS (Multidisciplinary Association for Psydechelic Studies), qui étudie – en toute légalité –l'usage thérapeutique de certaines drogues (LSD, MDMA, cannabis…), la MDMA pourrait, d'ici cinq ans, être utilisée pour soigner des patients atteints de PTSD, soit le syndrome de stress post-traumatique. 

Le PTSD est une condition d'anxiété aigüe dont souffrent les personnes victimes d'événements traumatiques. Des personnes qui ont connu la guerre, civils et militaires, des victimes d'agressions ponctuelles ou répétées, sont les exemples les plus communément cités de PTSD. Pour vous faire une idée de la violence de ce trouble, regardez – à vos risques et périls – le film L'Échelle de Jacob.

L'association MAPS, composée de sommités scientifiques, propose donc un traitement efficace (c'est une première) pour soigner ce syndrome : une psychothérapie classique doublée de la prise encadrée de MDMA. Cette drogue empathogène stimule effectivement des zones cérébrales liées à des émotions positives comme l'amour, l'empathie et la joie.

Voilà la pierre angulaire de cette pyschothérapie d'un nouveau genre : c'est durant la prise de l'extasy que le patient peut évoquer en toute sécurité ses souvenirs traumatiques, encadré par un psychologue. Et l'efficacité de cette méthode s'est démontrée sur le long terme : après deux mois de traitement, 83% des patients ne manifestaient plus aucun symptôme relatif au PTSD. 

Les représentants de MAPS ont désormais ouvert des discussions avec la FDA et la DEA, les organismes étatiques responsables des questions relatives aux drogues aux États-Unis. Ils doivent amorcer ensemble la troisième étape de la procédure, c'est-à-dire les tests finaux sur des centaines de patients (de 200 à 400 personnes), entamés d'ailleurs avant même que la FDA n'ait donné son aval…

Le magazine américain Inverse rapporte en outre que, face au succès sans précédent de la psychothérapie par la MDMA, la FDA ne peut qu'accepter une révision du statut légal de cette drogue, et table sur une autorisation de l'usage thérapeutique de la MDMA en 2021. 

Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à explorer en détail cette infographie très complète, réalisée par l'association MAPS :

MDMA PTSD

Source : Business Insider