Existant depuis 2015 et résultant d'une collaboration entre Arve Knudsen et Notam, MuzHack (dont le nom fait sans doute référence à Muzak, société de diffusion de musique d'ambiance qui deviendra plus tard le style “muzak”) recense des projets instrumentaux technologiques parfois atypiques et souvent novateurs. Chaque inscrit peut y proposer son concept et en donner le procédé de fabrication, pour que quiconque puisse le reproduire gratuitement – à condition, pour une partie des instruments, d'avoir une imprimante 3D.

muzhak

En plus des descriptions, instructions et fichiers relatifs à chaque instrument, MuzHack dispose également d'un forum, pour “parler du hacking, des avancées artistiques ou de MuzHack lui-même.”

On peut ainsi trouver des instruments plutôt singuliers, comme un “banjolele” (un banjo-ukulélé), un jinghu (instrument chinois) ou autres “box” futuristes pleines de boutons lumineux et de petits écrans. Après avoir lu la description postée par le concepteur lui-même, c'est à nous et à nos petites mains de se lancer.