Amateurs ou musiciens professionnels, grâce à cette invention, vous pourrez être à la fois le chef d'orchestre et l'orchestre. Cet instrument portable permet de créer des mélodies en fonction des mouvements de la main, grâce à un gant composé de huit capteurs sensibles à la pression et aux mouvements. Individuellement, chacun des capteurs peut être programmé pour créer ou remixer des sons. Le toucher d'une surface par l'utilisateur, ou le simple rapprochement de deux de ses doigts, peuvent produire un son prédéterminé qui peut ensuite être transformé grâce au bracelet qui accompagne le gant.

“Vous pouvez ajouter des gestes pour rendre votre son ou votre performance unique. Faites pivoter votre poignet pour enrichir votre son d'un effet, ou déplacez-le de haut en bas pour provoquer une réverbération”, expliquent les créateurs du projet sur la page de la campagne Kickstarter.

Le gant T8 fonctionne avec une application mise en place par Remidi, qui permet “de programmer les notes, les sons et les samples”. Il peut également être reconnu par des logiciels tels que Ableton ou Logic Pro X, ce qui décuple les possibilités, tous les sons disponibles dans la base de données de ces programmes pouvant être utilisés.

Les initiateurs de ce projet déclarent cet objet comme étant le premier instrument de musique portable en tant que vêtement. Cette affirmation doit cependant être nuancée, car d'autres gants musicaux ont déjà vu le jour précédemment. On pense par exemple au mi.mu ou au Bionic Orchestra 2.0, qui utilisent un gant similaire dans leur projet musical, visuel et interactif, mélangeant beatbox et nouvelles technologies.

Un autre projet de recherche de l'Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique) a exploré l'idée de l'association des gestes et de la musique avec le programme Interlude. Faire de la musique à partir d'objets modulaires est à présent possible.