Photo en Une : © Francois Moulin

1/ Peut-on revenir sur l’histoire de ce nom ?

Léonard vient de l’école primaire à laquelle nous étions tous. Nous avons choisi ce nom car c’est là que nous nous sommes tous rencontrés. Wanderlust signifie “l’envie de voir le monde”.

Faire la fête avec... Léonard Wanderlust

2/ En réalité, qui se cache derrière ?

Derrière ce nom, il y a une bande de potes. Une famille aussi, depuis quinze ans pour la majorité, qui a fait les 400 coups ensemble.

3/ Votre ligne artistique en quelques mots ?

Nous sommes très éclectiques. La plupart du temps, nous essayons de faire deux scènes très différentes lors de nos événements. Un truc tranquille et un autre un peu plus énervé !

4/ Si on vous demande ce que vous avez plus que les autres, vous répondez…

Une famille, une envie d’être toujours ensemble et donc de pouvoir débattre sur les projets de cette association. À chaque endroit un peu atypique que nous découvrons, quel que soit le contexte, on s’imagine y faire une teuf.

Faire la fête avec... Léonard Wanderlust
© FTNE PROD

5/ Trois mots pour définir votre public ?

Diversifié, complètement allumé, curieux.

6/ Une préférence pour le choix des clubs/salles où vous organisez ?

Le Galopin, c’est un bar/concert dans notre patelin. C’est le lieu où l'on s’est le plus
éclatés : une maison vieille d’un siècle avec une scène à l’intérieur et un grand jardin, tout ça en plein centre-ville de Guingamp. C’est notre résidence, là où le public est le plus chaud, là où tout à commencé. On aimerait beaucoup avoir une péniche avec une capacité de 500 personnes, avec un bon système son, un gros chill out et une bête de sous-sol. Mais bon, on n'est pas “Rothschild”…

7/ Vous êtes abonnés à Paris (ou ailleurs), ou vous vous baladez ?

Oui, on s’y rend chaque mois pour aller taper du pied au Batofar et chiller le dimanche à Concrete. On a testé la OFF aussi, c’est un bon délire et on aime bien Blocaus. Leurs line-up sont toujours super lourdes. Nous sommes aussi adeptes des soirées house au Djoon. De Frankie Knuckles à Kerry Chandler en passant par MCDE, on aime quand ça groove.

8/ Le truc le plus WTF qui soit arrivé pendant l’un de vos événements ?

C'était lors de notre deuxième édition de la fameuse BOUM. Il s’était mis à pleuvoir dans le jardin du Galopin, et nous nous sommes tous, public compris, donné la tâche d’installer une protection de chaque côté du jardin. Innerdusk était en train de mixer pendant que Valentin et moi-même étions à califourchon sur le mur en train de fixer une bâche.

9/ On peut ramener ses parents à vos soirées ?

Oui, et c’est déjà arrivé.

Faire la fête avec... Léonard Wanderlust
© FTNE PROD

10/ Si on s’incruste en backstage avec vous, ça donne quoi l’ambiance ?

Nous n’avons eu que très peu de backstages à proprement parler. Nous avons toujours prévenu les artistes invités que c’était “à la bonne franquette”. Une fois leur set terminé, ils devenaient des personnes comme les autres à danser sur les sets de leurs collègues. Et les retours ont été plutôt positifs. D'après eux, ils ont pu faire plein de belles rencontres.

11/ Comment imaginez-vous la soirée de rêve ? Avec quel line-up ?

Line-up de rêve, 6 scènes, 6 styles :

— Daft punk, Justice, Faithless, Depeche Mode, Kraftwerk, Omar Souleyman.

— Underground Resistance, Terence Fixmer B2B Kobosil, Exium B2B Pfirter, Ben Sims, Oscar Mulero, Marcel Dettman, Paula Temple, SNTS, Manu le Malin.

— Jamiroquai, CASSIUS, St Germain, AIR, Moby.

— Derrick may + orchestre philharmonique, Jeff mills + orchestre philharmonique, Laurent Garnier + orchestre philharmonique + Rone + Pachanga Boys.

— JESuS (Jackmaster, Eats Everything, Skream & Seth Troxler), Martinez Brother B2B Jimmy Jones, Ricardo Villalobos, wAFF, Robert Hood, Jeremy Underground, Frankie Knuckles , Kerry Chandler MCDE.

— David Bowie, Elvis Presley, Nirvana, Jimi Hendrix, The Doors, Matmatah.

Faire la fête avec... Léonard Wanderlust
© FTNE PROD

12/ Si je regarde un peu vos playlists du moment, j’y trouve quoi ?

De la techno, de l’acid house, du rock, du rap US, de la deep, du jazz manouche, du classique… On écoute plein de styles différents.

13/ Les derniers artistes que vous avez fait jouer ?

- S3A (Concrete)
- SE62 (My Love Underground)

Faire la fête avec... Léonard Wanderlust
© FTNE PROD

14/ Il y a quoi à l’horizon pour vous ?

Le 18 mars, au 1988 Live Club, on fête notre anniversaire avec le label DEMENT3D. On ramène Herbeat et Ligovskoï en live et il y aura un closing de François X pour terminer en beauté ! Une pluie de DJ's “made in Léonard” se partageront les platines.


Pour le 1er avril, Léonard Wanderlust est fier d’officialiser son dernier partenariat avec les potes de Positive Education, où l’on ramène Svenligaligost en live de Chicago et le célèbre Bordelais Abramovic.
Pour le Made Festival, à Rennes, on organise un Off avec des potes (Chevreuil), où l’on invite Route 8 de Lobster, Hugo LX de My Love Underground et le Lyonnais Juliano. Ça risque de faire mal ça aussi.


On voit arriver notre bébé, il s’appelle “Léonard Festival”. C’est THE place to be au mois de juin. C’est à Guingamp, du 10 au 12 avec une programmation des plus pointues. Ansome (live) , MINIMUM SYNDICAT (live), Paul Birken (live), Vlaysin le nouveau projet d’Octave en live modular, Milton Bradley sous son aka Alien Rain, Taapion Soundsytem (AWB/PVNV/Shlømo), la pulpeuse Anetha de BLOCAUS. Un chill up orchestré par le Camion Bazar avec Romain Play, PIT SPECTOR, Francis & Keat de Rose et Rosée et plein d’autres artistes pas encore annoncés…

15/ Un dernier mot ?

EN AVANT GUINGAMP !!!