Photo en Une : © Lucius Kwok


La personne derrière Irrlicht Project (littéralement le projet "feu follet") mérite que l'on se penche sur son travail. Ce producteur allemand, dont le projet ambitieux est de "créer de la musique électronique à partir d'appareils qui ne le peuvent pas", a déjà réussi à faire cracher de délicieuses mélodies à une Game Boy ou à d'anciens et obscurs ordinateurs.

En 2013, il s'attaque aux calculatrices et crée Houston Tracker. Se définissant comme un éditeur ou séquenceur permettant de composer de la musique 1-bit (aussi appelée chiptune) à partir d'une calculatrice graphique de type TI, le résultat est plutôt impressionnant. Jugez plutôt :

Une première version devenue aujourd'hui obsolète a été remplacée l'année dernière par le Houston Tracker 2.0, capable de s'étendre à une plus large palette de calculatrices. De nouvelles adaptations sont à prévoir dans les mois qui suivent.

Les possibilités sont nombreuses, comme en témoigne ce remix de votre "tube de l'été favori", revisité à la sauce 1-bit :

Et si vous vous posez la question de ce que ça peut donner en live, voici un élément de réponse :