Photo en Une : L'Insert Club, Barcelone

En regardant plus loin que l'incroyable semaine du Sonar et les apparitions de festivals tels le Lapsus ou le MiRA, ou encore les "cycles" mensuels DNIT et LiveSoundtracks, la ville a pu bénéficier de contextes favorables à l'émergence de nouveaux projets, plus expérimentaux. Des clubs comme le Cercle et le Checkpoint ont permis de s'adapter à de nouvelles tendances et revivals incontournables au sein du clubbing, et enfin le Piknic et le Brunch Electronik ont apporté leur lot de soirées open air, clôturant les week-ends au son de DJs de premier plan.

Cependant, malgré une offre de salles qui paraît relativement abondante, il manque encore des espaces de taille moyenne adaptés pour recevoir des artistes émergents et favoriser l'impulsion de nouvelles propositions (nous pourrions être jaloux du réseau de clubs à Madrid, bien qu'eux aussi se plaignent du manque de marge de manœuvre que la loi laisse à l'exploitation de tels espaces).

Vous trouverez ci-dessous, par ordre alphabétique, un listing des 10 lieux parfaits pour déguster une musique électronique de qualité à Barcelone.

1/ Le Checkpoint

Checkpoint Barcelone

Le revival de la microhouse représente l'une des tendances les plus marquantes de la musique électronique récente, dont le Checkpoint pourrait être le siège à Barcelone. Ce club prend sa résidence chaque vendredi dans la salle du City Hall, à côté de la place Catalunya, ce qui explique la forte proportion de public étranger.

Sa programmation a vu défiler autant de références originales comme Thomas Melchior que de représentants de la scène roumaine que sont Rhadoo, Praslea, Priku ou l'intéressant Barac. Une fois par mois, le Checkpoint collabore avec Loud pour les soirées Contact : celles-ci ratissent plus large et ont compté sur des artistes comme Fred P ou DJ QU. 

Les clubbeurs habitués du Checkpoint et de la scène locale qui s'est déjà produite là-bas recommandent particulièrement l'ambiance de la salle du haut, plus petite mais réservée à des talents locaux et artistes moins connus du grand public.

  • Quand : chaque vendredi
  • Où : City Hall (Rambla de Catalunya 2-4)
  • Prix : 10€ la prévente
  • Prix réduite possible sur liste
  • Plus d'infos

Checkpoint Barcelone

Checkpoint Barcelone

2/ Le DNIT

Le DNIT est un cycle pluridisciplinaire d'art et de musique d'avant-garde qui se tient chaque mois dans le hall du musée CaixaForum. Sa participation financière dans l'opération permet au public de profiter d'artistes reconnus de musique électronique expérimentale pour seulement 6€ (3€ pour les clients de La Caixa et les détenteurs de la carte jeune (Carnet Jove)).

La programmation du DNIT a vu passer des artistes de l'envergure de Tim Hecker, Fuck Buttons, Diamond Version, Oneohtrix Point Never, Plaid, Ben Frost ou King Midas Sound x Fennesz. Les prochains rendez-vous compteront comme protagonistes l'artiste folk/ambient Grouper (1er avril), ainsi que le VJ Oscar Sol qui couplera ses visuels à la musique de Mika Vainio (29 avril). Passé le printemps, le cycle prend le nom des "Noches de Verano", durant lequel sont déjà passés certains artistes comme Actress, Laurel Halo ou encore Ripatti aka Vladislav Delay. 

Le site possède une capacité de 750 personnes, et se remplit quasi systématiquement, c'est pourquoi nous recommandons d'acheter les entrées à l'avance. Une autre initiative que les fans de l'expérimentation doivent avoir en tête est Livesoundtracks. Ce cycle se compose de plusieurs journées par mois durant lesquelles des producteurs internationaux de renom, comme peuvent l'être Samuel Kerridge et Rabih Beaini aka Morphosis, présentent leurs œuvres audiovisuelles préparées spécialement pour l'occasion.

  • Quand : Dernier vendredi de chaque mois
  • Où : CaixaForum (Avenida Francesc Ferrer i Guàrdia, 6-8)
  • Prix : 6€
  • Plus d'infos

3/ Les soirées Insane au Pacha

Insane Pacha Barcelone

L'équipe de l'agence FACT organise chaque dimanche les soirées Insane, qui ont lieu dans le luxueux club Pacha (pour ceux qui le désirent, il est possible de réserver une zone VIP). C'est un rendez-vous dominical de grande affluence (jusqu'à 1 500 personnes) et les principaux acteurs sont extrêmement demandés, à l'image de Sven Väth, Luciano, Pan-Pot, Matthias Tanzmann ou l'équipe de Mobilee.

  • Quand : Chaque dimanche
  • Où : Pacha (Passeig Marítim Barceloneta, 38)
  • Prix : 10€ (sur prévente)
  • Plus d'infos

Insane Pacha Barcelone

Insane Pacha Barcelone

4/ L'Insert

Insert Barcelone

Le club Insert est en passe de devenir l'un des lieux à surveiller de prêt du côté des amateurs de techno plus dure, chaque dimanche de 18h à minuit. Et il n'est pas difficile de deviner qu'une bonne partie du public sont des vétérans de la nuit qui échouent là-bas pour terminer un week-end aux allures de marathon.

La philosophie du club est l'inverse de celle de l'Insane : la politique de la maison interdit l'utilisation de téléphones portables, ainsi que les prises de photos et vidéos, créant ainsi une ambiance sombre mais authentique. Parmi les artistes vus à ces soirées, on retrouve Markus Suckut, Pfirter ou Adriana López.

  • Quand : chaque dimanche
  • Où : Razzmatazz 3 (C/Pamplona, 88)
  • Prix : 15€ (avec un verre offert)
  • Plus d'infos

5/ Le Macarena

Le Macarena Barcelone

Le Macarena est sans aucun doute l'un des clubs les plus petits au monde. Avec une capacité de moins de 100 personnes, cette salle accueille des DJs tous les jours de l'année.

En semaine, le club a l'habitude de céder la place à des labels ou collectifs locaux, mais nous recommandons particulièrement la soirée "Cercle", qui commence chaque dimanche à minuit pour se finir à 6h du matin. Elle affiche une programmation qui combine DJs locaux de qualité avec d'occasionnels guests internationaux, comme en témoigne sa synergie avec le label londonien Lobster Theremin. Si vous souhaitez terminer votre week-end dans une ambiance familiale au rythme de la techno et de l'electro, cette soirée est la vôtre.

  • Quand : chaque dimanche
  • Où : Macarena (C/Nou de Sant Francesc, 5)
  • Prix : 5€
  • Plus d'infos

6/ Le Moog

Moog Barcelone

Le Moog est pour beaucoup le meilleur club de Barcelone. Comme le Macarena, cette salle ouvre tous les jours et affiche une capacité d'accueil limitée. Le Moog collabore avec une bonne équipe de DJs résidents, vous pourrez donc écouter de la techno de qualité n'importe quel jour de la semaine. Qui plus est, le Moog invite régulièrement des guests internationaux et propose des initiatives intéressantes, comme The Dark Side of The Moog, une soirée orientée uniquement vers la techno sombre, l'electro et l'EBM (Electronic Body Music). 

Sont passés récemment par ce club : I-F, Ancient Methods, Ata, Andrew Weatherall, Altern-8, Oscar Mulero y Headless Horseman. Et le 26 février dernier, on a par exemple pu voir Moodymann, Andrès et Flo Real. 

  • Quand : chaque jour
  • Où : Moog (Arc del Teatre, 3)
  • Prix : variable
  • Plus d'infos

7/ Le Nitsa

Nitsa Barcelone

Le club barcelonais par excellence. Avec plus de 20 ans d'existence, l'histoire du Nitsa est inhérente à l'évolution de la scène électronique de la ville. Depuis déjà quelques années, le Nitsa occupe la Sala Apolo, un espace précieux de taille moyenne située dans un théâtre antique. 

Grâce à des initiatives comme celle du Plastic Club et le fait d'autoriser l'entrée gratuite à ceux qui possèdent le pass du festival Primavera Sound, le Nitsa bénéficie d'une proportion équilibrée de spectateurs étrangers et de locaux fidèles au club.

Sa récente programmation combine des DJs de bonne carrure comme Helena Hauff, Lena Willikens, Oskar Offermann, Massimiliano Pagliara, C.P.I ou Jennifer Cardini à d'autres plus attendus comme Vitalic, Trentemøller ou le catalan John Talabot.

  • Quand : vendredi, samedi et veilles de jours fériés.
  • Où : Sala Apolo (C/Nou de la Rambla, 113).
  • Prix : 18€ (sur place) / 15€ (prévente) / gratuit pour les membres du Plastic Club et les détenteurs du pass Primavera Sound
  • Plus d'infos

8/ Piknic Electronik / Brunch Electronik

Originaire de Montréal, le Piknic Electronik a posé ses valises il y a 5 ans à Barcelone pour révolutionner les dimanches de la ville. Cette initiative qui se déroule en plein air alterne DJs internationaux, talents de la scène locale, et attractions parallèles comme des foodtrucks gastronomiques, des foires au vinyles, des marchés aux puces pittoresques ou diverses activités à destination des enfants. 

En été le Piknic Electronik se déroule dans les jardins de Joan Brossa, et au printemps le Brunch Electronik prend d'assaut la fameuse Plaza Mayor del Poble Espanyol. Le public se compose d'un mélange varié d'étrangers et de locaux, et l'ambiance est en générale agréable et relax. 

L'affiche du prochain Brunch Electronik se montre particulièrement intéressante, avec des noms comme John Talabot, des lives de Fatima Yamaha et Kink, un set à 6 mains avec Andrew Weatherall, Ivan Smagghe et Daniel Avery, et certains exposants locaux de premier choix comme Marc Piñol. La journée la plus importante sera sans aucun doute la première date (6 mars), qui sera dédiée à Detroit. On y retrouvera les sets de Carl Craig, Kyle Hall, Kevin Saunderson et Terrence Parker. 

Brunch Electronik

  • Quand : les 6 et 20 mars, 3 et 17 avril, 8 et 22 mai, et enfin 5 juin.
  • Où : Plaza Mayor del Poble Espanyol
  • Prix : entre 11€ et 15€
  • Plus d'infos

9/ Razzmatazz Clubs

Razzmatazz

Le complexe de clubs qui constituent le Razzmatazz représente la boîte électronique/alternative la plus grande de Barcelone. Razzmatazz Clubs se divise en cinq salles parmi lesquelles on retrouve une piste principale dédiée à l'indie-rock qui accueille souvent des groupes en live (Razzclub), et un autre espace d'ambiance gayfriendly (Pop Bar). Nous recommandons chaudement les salles The Loft et Lolita. La première peut être considérée comme l'un des temples de la techno de Barcelone et bénéficie depuis peu d'un système-son implacable. (KARA, de L Acoustics).

Parmi les artistes qui sont récemment passés derrière les platines du Loft, on retrouve Paranoid London, Luke Slater, DJ Pete, Maya Jane Coles, Pearson Sound et Cosmin TRG. Leur programmation pour mars inclut autant d'artistes célèbres (comme Flux Pavilion) que d'initiatives incroyables comme le sera sûrement le set spécial de 5 heures qu'offrira Floating Points. A quelques mètres du Loft, la salle Lolita sert d'espace complémentaire ayant l'habitude d'héberger des artistes plus orientés house ou disco. A titre d'exemple, le week-end dernier voyait passer Prosumer et Chloé.

  • Quand : vendredi, samedi, et veilles de jours fériés.
  • Où : Razzmatazz (C/Pamplona, 88)
  • Prix : 13€ (prévente) / 18€ (sur place)
  • Plus d'infos

Razzmatazz

10/ L'Under

Under Barcelone

Under ramène à Barcelone la philosophie des grands clubs d'Ibiza (une programmation remplie de grosses têtes d'affiche placardées sur d'immenses panneaux publicitaires, cinq zones VIP différentes, etc.). 

Le club ne propose pas de programmation régulière, mais organise de temps en temps des soirées où l'on retrouve des noms tels que 2manyDJs, Carl Cox, Dixon, DJ Sneak, Guy Gerber, Jeff Mills, Luciano, M.A.N.D.Y., Marco Carola, Nina Kraviz, Solomun ou encore Sven Väth.

  • Quand : en fonction de la programmation
  • Où : Under Club (C/Tarragona, 141)
  • Prix : entre 10€ et 20€
  • Plus d'infos