Fondé par Kevin Lewandowsky en octobre 2000, le site revendique l'une des plus grosses bases de données du monde et se targue également d'être l'un des plus gros vendeurs de vinyles de la planète, avec presque 6,5 millions de productions écoulées en 2015.

La plateforme poursuit inlassablement son ascension, stimulée entre autres, par la recrudescence de la vente de vinyles et de musiques physiques. Pas étonnant donc, de voir le géant du référencement s'attaquer à de nouveaux marchés, comme nous vous l'évoquions il y a quelques temps.


   À lire aussi:
Après la musique, Discogs se met aux machines, films, livres et comics

Annoncé pour le 29 février, l'application proposera les même fonctionnalités que le site, comme l'explique le directeur de Discogs à nos confrères de Thump: " Nous suivons la demande des internautes. Tant qu'ils veulent une application essentiellement centrée sur l'achat de disques, nous resterons dans ce registre. Ils pourront également gérer leurs collections et leurs futurs achats. En fonction des commentaires et des réactions, nous proposerons ensuite d'autres fonctionnalités."

Le site en a également profité pour annoncer ses chiffres définitifs de l'année 2015. + 31% de ventes de vinyles (plus de 5 millions vendus ces douze derniers mois), + 38% de CD vendus (environ 1.1 millions) et + 37% de cassettes vendues (90.000 cassettes environ). 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la plateforme a encore de beaux jours devant elle, comme en témoignent les chiffres annoncés ici