Déjà trois albums au compteur, Luca Mortellaro, de son vrai nom, est un artiste qui ne chaume pas. Après Wordplay For Working Bees en 2011 et Churches Schools and Guns en 2014 (ainsi que, ne l'oublions pas, une myriade d'EPs signés sur un paquet de gros labels techno actuels) il reviendra le 6 mai prochain avec un nouveau disque de neuf titres, Self Mythology, toujours sur son label Stroboscopic Artefacts.

   À lire également :
Lucy vous dit ce qui est alternatif et ce qui ne l'est pas

Cet album explorera un peu plus l'univers de Lucy. Self Mythology, son titre, annonce un disque porté sur l'imaginaire et le "profondément personnel". D'ailleurs, chaque titre fait référence à un mythe : "Baba Yaga's Hut" (tiré d'un conte russe), "She-Wolf", "Samsara"... "Une méditation sur le lien entre peur et espoir, entre rêve et cauchemar. Une exploration continue de l'universel et du profondément personnel".

Artwork par Ignazio Mortellaro

Lucy a enregistré cet album avec la collaboration du musicien Jon Jacobs qui y délivre des improvisations de chant, de flûte et de percussions. Quant à l'artwork, c'est le frère de Luca, Ignazio Mortellaro qui s'en est chargé.

Tracklist

A1 / 1. Baba Yaga's Hut
A2 / 2. Dissonance Emancipation
B1 / 3. Vibrations Of A Circular Membrane
B2 / 4. A Selfless Act
B3 / 5. Meetings With Remarkable Entities
C1 / 6. A Millennia Old Adversary
C2 / 7. She-Wolf Night Mourning
D1 / 8. Samsara
D2 / 9. Canticle Of Creatures