Photo en Une : DJ Psycho of Detroit Techno Militia © Marie Staggat

Quand on aime la musique électronique, l'histoire de la scène techno à Detroit est un incontournable, comme celle des premiers bluesmen pour les fans de rock ou celle des pyramides égyptiennes pour les aspirants architectes. Une base à maîtriser, dont certains mystères ne seront jamais percés.


En 320 pages et 170 portraits, 313OneLove de Marie Staggat propose de retracer cette histoire de fond en comble. Pour se faire, la photographe allemande qui a auparavant signé les portraits de Monika Kruse, Cristian Vogel ou Ian Pooley, s'est appliqué à rencontrer et immortaliser sur pellicules toutes les générations de producteur de la Motor City : les légendes (toujours actives) comme Kevin Saunderson, Carl Craig, Mike Huckaby, Robert Hood, Terrence Parker ou Juan Atkins, d'autres plus confidentielles comme Los Hermanos, Scan7 ou Stacey Pullen sans oublier les plus jeunes générations davantage tournées vers la house comme Moodymann, Kenny Larkin ou Marcellus Pittman.


Dans un teaser (qui date déjà du mois de mai 2015) aussi alléchant qu'ambitieux, la photographe explique "oui, il aurait été plus simple faire des clichés où l'on voit tout le corps ou les machines avec lesquelles ils (les artistes, ndlr) travaillent. Mais capturer seulement les endroits du corps où la musique est produite, c'est à dire les mains et les oreilles, c'est ce qui fait que ce livre est plus profond".

detroit
detroit

313, comme le code postal de Detroit, (Eminem en a même fait une chanson sur son tout premier album), une ville à l'héritage musical inestimable, qui aura connu la Motown, le MC5 et les Stooges bien avant la déferlante techno dans les années 80.

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la sortie du livre (dont les bénéfices seront vraisemblablement reversés à des associations caritatives) sera aussi marquée par une soirée spéciale au Tresor. Tout un symbole pour le club de la capitale allemande, qui a inauguré l'axe Berlin / Detroit en invitant en premier Underground Resistance ou Jeff Mills en solo au début des années 90.

detroitLe line-up comprend Underground Resistance et d'autres noms qui n'ont encore été annoncés, mais au vu des 120 artistes qui se sont laissés photographier pour 313OneLove, on ne s'inquiète pas trop.