Depuis 2004, le Moogfest est considéré comme un événement de référence dans le monde de la musique électronique. Et pour cause, chaque année, il rend hommage à Robert Moog, inventeur du Minimoog – ce synthétiseur modulaire compact qui révolutionna la production de musique électronique.

L'instrument fut popularisé dans les années 70, notamment par le groupe Kraftwerk – sur leur album Autobahn – et le producteur disco Giorgio Moroder. Aujourd'hui, le Minimoog est un objet de collection : il se revend 3 000 € minimum et les prix grimpent parfois très haut.


   À lire également :
I Dream Of Wires : Les modulaires ont enfin leur docu

Pour célébrer le grand ingénieur que fut Robert Moog, le Moogfest propose chaque année une programmation qui concentre à la fois bon son, conférences, ateliers, films, installations et même un marché de modulaires. moogfestAujourd'hui, il ressemble à une académie éphémère où se rencontrent passionnés et professionnels pour échanger autour des techniques de création, de l'avenir de la musique et d'autres thématiques comme l'intelligence artificielle, le techno-chamanisme ou l'afrofuturisme. Bref, un rendez-vous à ne pas manquer pour les plus curieux qui n'ont pas froid aux yeux.

Les premiers noms de la programmation sont tombés, et ils ne sont pas des moindres. Vous pourrez compter sur Bob Moses, The Black Madonna, Kode9, ou encore Robert Hood pour les sonorités techno et house. Les sons plus expérimentaux de Ben Frost seront présents, comme ceux de Floating Points. Et la programmation ne s'arrête pas là, puisqu'elle fait la belle part à l'electro-pop avec entre autres, Grimes, Miike Snow et Son Lux, mais également au rap US avec Mykki Blanco et Tory Lanez.

Depuis quatre éditions, le Moogfest propose également un concours destiné aux amateurs qui ont des idées derrière la tête, et un peu de magie dans les mains. Récupérez un instrument électronique, modifiez le circuit, créez ainsi un nouveau dispositif au son unique, et gagnez vos pass pour le festival et peut-être un SUB 37 de Moog Music, l'un des synthétiseurs analogiques les plus étonnants de sa génération. Votre budget ne pourra pas dépasser les 70 $. Les mots d'ordre : inventivité et créativité.

Pour participer, il suffit de réaliser une vidéo présentant votre création (sa construction et le résultat), puis de la publier sur YouTube avec la mention "Moog Circuit Bending Challenge 2016". Le jury, plutôt prestigieux, est composé d'employés de Moog, de Google et de Fast Company. 

Le SUB37 de Moog Music.

En 2014, certains s'étaient pris au jeu et avaient réalisé des créations intelligentes. Le vainqueur avait transformé un petit synthétiseur des années 90, le Hing Hon EK-001, en une machine démentielle.


Pour participer et/ou obtenir plus d'informations sur le Moog Circuit Bending Challenge, cliquez ici.