Photo en Une : Yulya Shadrinsky


L'année dernière, c'était environ 35 000 festivaliers qui faisaient le déplacement au parc de Bagatelle près de Neuilly-sur-Seine. Cette année, le festival le plus vert d'Île-de-France déménage tout à côté de son petit frère du Peacock Society, au bois de Vincennes. On nous promet un lieu "plus grand, plus sauvage et plus libre", et on espère – pour nous et pour le festival – que cela réglera le gros point noir de ses deux précédentes éditions : le trop-plein de monde.

A LIRE ÉGALEMENT : WE LOVE GREEN 2014 : LE GREEN KIFF

Côté line-up, nous sommes sur du quatre étoiles. Et même plus (allez, on va le dire), cette programmation est certainement l'une des meilleures de 2016. Comme un Into The Valley en Suède ou un Peacock édition hivernale (c'est demain soir !), l'affiche brille par des noms rares, prestigieux voire légendaires, mais surtout qui jouissent actuellement d'une hype justifiée.


WLG 2015 par Yulya Shadrinsky

LCD Soundsystem, qui annonçait tout récemment son grand retour sur scène et en studio, ou AIR, nos deux génies de la période French Touch qui présenteront en avant-première leur nouveau show. Mais aussi PJ Harvey, Diplo, Hot Chip, Amon Tobin (DJ set), les live de Hudson Mohawke et Floating Points, FKJ, Kelela, Âme, l'Imperatrice, Superpoze, et d'autres sont encore à annoncer.

Sans oublier trois derniers noms qui ont la particularité d'être sur toutes les lèvres ces temps-ci : la nouvelle hype du rap français, le très rare duo PNL ; l'homme derrière l'un des tubes de 2015, roi des afters et génie minimaliste Fatima Yamaha ; et Jacques, le génial producteur et DJ parisien de "techno transversale" qui, nous prenons le pari, explosera en 2016.

[UPDATE 17/03]

De nouveaux noms viennent de tomber !

Comment ne pas commencer cette série par les géniaux Session Victim ? Originaires de Hambourg, les deux allemands livreront une house acidulée et pleine de groove dont ils ont le secret. La disco psychédélique d'Acid Pauli et la house tranquille d'Axel Boman compléteront un tableau déjà bien chargé. D'autres noms, comme Holly Herndon et son style electronica haute fréquence, ou Lido (auteur du tube de future bass Money) seront également de la partie. Sans parler de la cold wave riche en groove elle aussi de Matthew Dear, ni de Griefjoy... Et pour couronner le tout, le duo Masomenos vous emmènera très très loin, comme en atteste leur magnifique Boiler Room :

Billetterie