D’après l'entreprise Nielsen Soundscan, spécialisée dans les études marketing centrées sur le domaine musical, les téléchargement de morceaux payants ont chuté de 12.5% en 2015, et de 23.4% sur ces deux dernières années.

Les téléchargements via Amazon et Itunes sont ainsi passés sous la barre du milliard pour la première fois depuis 2007.l

Sources: Nielsen (2005-2015); projections de Digital Music News  (2016-2021)

Le site digitalmusicnews.com prévoit ainsi que les téléchargements payants seront devenus obsolètes en 2021. Si aucune précision n’est donnée sur leur méthode d’estimation, il n’y a pourtant pas à douter de la mort prochaine de ce business model.

La faute à qui ? À l'explosion des sites de streaming musical. Le nombre d’écoutes a ainsi doublé aux Etats-Unis l’année dernière, passant à 317.2 milliards. 
lSource: Nielsen

Les victimes collatérales de cette évolution sont évidemment les artistes et les labels (notamment les petits indépendants). Les chiffres parlent d'ailleurs d’eux-mêmes, puisqu’un téléchargement payant rapporte généralement plus de 140 fois plus qu’une écoute en streaming...