Non content de disposer d'une database conséquente – pour ne pas dire inouïe (6 300 000 entrées et 4 millions d'artistes et formations) – constituant un modèle de référence parmi les bases de données et les encyclopédies sonores, Discogs dévoilait, l'an dernier, le projet VinylHubnouveau témoignage d'un statut et d'une fonction parfaitement assumés.

Ladite structure prévoyait ainsi le recensement exhaustif des disquaires à travers le monde, répertoriés sur un planisphère, afin de faciliter, par conséquent, la tâche aux diggers et aux touristes mélomanes. 

vinylhub

Discogs relance aujourd'hui sa nouvelle activité, dont la base de données a été augmentée (4 644 entrées à ce jour), à laquelle se sont greffés les pop-up stores, les structures aujourd'hui éteintes et les foires aux vinyles. A l'instar du modèle Discogs, les internautes peuvent évaluer les divers établissements, compléter leur fiche de présentation et s'y rendre en fonction de leur appréciation globale. A noter que l'entreprise américaine prévoit également le lancement d'une application iOS et Android, courant 2016. 

Source : RA