"Lost In Music est un hommage aux obsédés, aux hédonistes, aux excentriques dans la musique et aux danseurs, qui constituaient les membres fondateurs de cette institution qu'est la dance music, et ceux qui perpétuent et nourrissent son évolution". L'exposition Lost In Music, pilotée par theprintspace (un studio d'impression photo DIY) et PYMCA, se définit ainsi et réunit l'œuvre de nombreux photographes professionnels – parmi lesquels Gavin Mills, Dave Swindells et Dean Chalkley –, les clichés pris par le public et par les DJs, depuis le booth.

500 photographies au total, des années 80 à aujourd'hui, des premiers balbutiements de la mouvance club aux récentes soirées du Space et du Ministry of Sound, au travers d'une quantité infinie de sous-divisions et de courants électroniques. A noter qu'il est possible de soumettre ses propres photographies, afin d'alimenter la collection liée à l'exposition. Celle-ci débute à partir du 4 décembre au Village Underground de Londres, et devrait s'établir dans de nombreuses salles à travers le Royaume-Uni et le monde entier. En attendant un éventuel passage en France, voici une vue d'ensemble de Lost In Music, ainsi qu'un échantillon plus important à cette adresse

A lire également
Rave parties : dans l'œil de leur premier photographe

lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition ravelost in music exhibition ravelost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave
lost in music exhibition rave

Voir plus de photos