"Tout sera fait pour que la musique continue de vivre." Suite aux événements tragiques du vendredi 13 novembre, Fleur Pellerin, la ministre de la Culture et de la Communication, réitérait en ce début de semaine ses vœux et son soutien au microcosme parisien, et notamment aux acteurs de la sphère musicale et de la scène culturelle parisienne. 

Signe de l'engagement du ministère de la Culture, Fleur Pellerin a annoncé lundi la création d'un "fonds d'aide exceptionnel", en prévision des répercussions négatives sur l'économie des lieux culturels, qui vont devoir faire face aux diverses conséquences des attentats (frais de sécurisation, baisse de fréquentation, annulation d'une partie de la programmation, etc).

Le soutien financier de la division culturelle du gouvernement, en lien avec le ministère des Finances et nourrie par les apports du CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz), pourrait être effectif sous peu. "En frappant le Bataclan, un établissement culturel, son personnel, les artistes qui s'y produisaient et leur public, ainsi que ses riverains, c'est à notre vivre-ensemble et à nos valeurs républicaines que les terroristes se sont attaqués avec barbarie", a conclu la ministre. 

Plus d'infos ici