L'idée du premier soundsystem est née en 1950 dans un magasin de bricolage, celui de Tom Wong à Kingston, où il passait du son. En voyant le smile de ses clients, Tom décide de pousser le concept un peu plus loin. Il rencontre alors Hedley Jones, un ingénieur du son, qui lui fabrique le premier soundsystem. Désormais mobile, Tom Wong prend un nom plus cool, Tom The Great Sebastian, et, à force de jouer dans les rues, devient le sound le plus populaire du pays, avec au micro Count Machuki et aux platines un certain Duke Vin, qui l'a un soir aidé à changer son pneu crevé. En 1954, les soundsystems jamaïcains font déjà des clashs et le concept est à la mode : Hedley Jones est embauché pour fabriquer des enceintes par Duke Reid et Coxsone Dodd, respectivement créateurs de Treasure Isle et Studio One, deux labels essentiels de l'histoire du reggae.

premier soundsystem

À ce moment, Duke Vin a embarqué clandestinement sur un bateau en direction de l'Angleterre. En 1955, il fabrique le premier soundsystem sur le sol britannique avec une platine d'occasion, une enceinte et un ampli : Duke Vin The Tickler devient le premier soundsystem du pays, popularise la musique jamaïcaine et joue dans les clubs hype londoniens The Marquee et The Flamingo dans les 60's. Après un passage en prison, il revient avec de plus grosses enceintes et en 1973, il participe à la fondation du carnaval de Notting Hill, qui va inspirer tout le mouvement rave de la musique électronique. 

premier soundsystem