L'un paraîtra sur la bande originale du High-Rise de Ben Wheatley (une adaptation cinématographique de l'ouvrage de J.G. Ballard), l'autre figure parmi les innombrables unreleased de son auteur : Portishead reprenait le "SOS" de ABBA (une nouvelle création de la formation de Bristol, absente depuis de longues années) et James Blake dévoilait une cover languissante, en suspens, du "The Sound of Silence" de Simon & Garfunkel, à l'antenne de BBC Radio 1 (1h54).

Le premier, que d'aucuns décrivent comme une "version troublante, une représentation sonique de la dégradation d'un système", assimilé et absorbé par le synopsis du thriller britannique — lequel évoque les sinistres dérives des occupants d'un I.G.H. (immeuble de grande hauteur) — ne dispose, pour le moment, d'aucun extrait officiel.

A l'inverse, le second (à l'écoute ci-dessous, produit en l'honneur d'un proche, disparu l'an dernier) nous était divulgué lors de la résidence hebdomadaire de James Blake, au sortir d'une interview de Justin Vernon (Bon Iver), alors présent dans les studios radiophoniques. 

Le compositeur de 1-800-Dinosaur déployait de nouveau son univers, amorphe et indolent, néanmoins pourvu d'un certain charme, et parvenait (chose inconcevable) à renforcer les attraits cléricaux de l'œuvre de Simon & Garfunkel.