Initialement prévue au mois de juin, cette nouvelle édition du Multison 29 débute aujourd'hui même (18h00), jusqu'au 27 septembre (18h00), avec une coupure samedi après-midi. A l'initiative du collectif Arts et cultures Multison 29, lesdits événements parviennent à rassembler un nombre d'individus conséquent (entre 3 000 et 15 000 participants, chaque année) et constituent depuis lors une manifestation d'envergure — l'une des plus importantes free parties de France.

Sont attendus cette année, à l'occasion d'une septième édition programmée (hélas) avec peine, plus de 300 artistes (lives et sets, performances, animations et actions solidaires), répartis sur un ensemble de douze scènes. Vingt mille participants devraient ainsi être accueillis par un staff constitué de 200 bénévoles, souhaitant volontiers apporter leur soutien à l'association finistérienne.

Seul hic : l'impossibilité de mise en place d'un système de transports, au service des (nombreux) ravers présents à l'événement. Vincent Tanguy, directeur de l'association mentionnée au préalable, affirmait ainsi, à ce propos : "Notre idée était de mettre en place un système de navettes pour les festivaliers, de la gare routière de Morlaix jusqu'au site. [...] Au niveau institutionnel (Conseil général), personne ne dispose des compétences nécessaires vis-à-vis de cette requête, et aucune société de transports privés n'a répondu positivement à notre demande. [...] Nous avons remarqué que les festivaliers avaient adopté un nouveau comportement et privilégiaient désormais la marche à pied. [...] C'est une réflexion importante, des masses de gens parcourent une longue distance à pied et certains ne sont pas forcément visibles. Cela peut constituer un véritable risque."

Depuis sa création en 2008, puis la naissance et le développement de l'association responsable (notamment la mise en place d'événements connexes, à l'instar des Barentek), le Multison 29 s'évertue à défendre la culture techno et les free parties, sujettes à d'innombrables contraintes. Fort heureusement, cette nouvelle édition ne déroge aucunement à la règle. Espérons néanmoins que l'organisation des futurs Multison 29 (et de toute autre manifestation similaire) s'opère sans difficulté.