10 armes secrètes de... Matrixxman

  • Unknown Route - Modern Heads

Une arme secrète à moi perso. J'adore jouer ce titre quand je suis d'humeur à contrarier le public. Surtout quand je remarque qu'il y a beaucoup de gens hyper bien habillés et que j'aimerais qu'ils dégagent du dancefloor. Je trouve qu'il incarne l’anxiété.

A secret weapon of mine. I enjoy throwing this track on when I feel like antagonizing the crowd. Particularly when I notice there are a lot of finely dressed people that I would like to clear off the dance floor. This tune embodies the essence of anxiety in my opinion.

  • SDX - D3

Un autre outil secret que j'utilise principalement pour ses effets aliénants. De temps en temps, tu relèves la tête et tu remarques que le public est d'humeur jovial, que le climat est convivial. Pas de ça avec moi. Je prends un certain plaisir à troubler cette énergie positive, en faveur d'une atmosphère menaçante. Dans ce cas là, les titres de SDX fonctionnent brillamment.

Here is another secret tool I employ primarily for its alienating effects. From time to time, you'll look up and see the crowd in jovial moods and convivial spirits. Not on my watch. I take great pleasure in disrupting the positive energy in favor of conjuring a brooding atmosphere. In which case, SDX's tunes work brilliantly.

  • Plastikman - Elektrostatik

Un titre très connu des amateurs de techno, de toute évidence (non, sans dec ?), mais ceci dit, j'aime toujours autant le jouer. Si je suis en club et que je souffre en même temps d'une migraine pendant que ce titre survient, j'aurais probablement très envie de foutre une droite au DJ. Laisse-le durer le plus longtemps possible pour une hostilité maximale.

Well known amongst techno heads obviously (duh) but I still love dropping this nonetheless. If I happened to be in the club perhaps whilst suffering from a migraine at the time this came on, I would most likely have an overwhelming desire to punch the DJ. Let it ride as long as possible for maximum hostility.

  • Severed Heads - Hot With Fleas

De temps en temps, même les personnes les plus "basiques" au monde peuvent se lasser d'écouter des titres sans vocals, pendant des heures. À ce moment-là, un titre d'indus chelou peut s'avérer salvateur. Parfois, il te faut user d'un stratagème sournois pour contraindre les plus léthargiques. Auquel cas, ce titre fait parfaitement le job.

Occasionally the more "basic people" can tire of hearing hours upon hours of tracks sans vocals. So at moments like that, throwing in the odd industrial tune can be a lifesaver. Sometimes you need to reel the torpid ones back in with a little bait-and-switch tactic, in which case this tune does the trick perfectly.

  • Sleeparchive - Window-057 (Oscar Mulero Remix)

C'est une hypothèse, mais si je faisais un bad trip avec de l'acid dans 300 ans, ce titre accompagnerait parfaitement ce moment. Un autre moyen efficace de se rendre compte à quel point le public est "down". Les amateurs de techno de qualité resteront quoi qu'il advienne tandis que les clubbers occasionnels iront se mettre à l'abri. À vos risques et périls.

If I was hypothetically stuck in a bad acid trip 300 years in the future, this track would be the perfect accompanying soundtrack. Another great litmus test to see how "down" the crowd is. Proper techno enthusiasts will remain steadfast while the more timid club goers head for the hills. Play at your own risk.

  • Mike Parker - Sekhmet

S'il y a bien quelque chose que j'aime en ce monde, c'est voir ces personnes qui n'ont pas le sens du rythme vaciller et perdre l'équilibre face à un titre à la rythmique inhabituelle. Entre parenthèses, ces rythmes peu orthodoxes, qui se situent entre les patterns de kicks de breakbeat et d'electro, provoquent un joli contraste lorsqu'ils sont associés à des sonorités normales. Tant qu'on y est, il se pourrait que vous deviez balancer un autre titre perfide dans la foulée !

If there is one thing I like in this world, it's seeing those who are rhythmically challenged falter and lose balance in the face of a non 4-on-the-floor beat. Incidentally, these unorthodox rhythms which reside somewhere in between breakbeat and electro kick patterns, provide great counterpoint when juxtaposed next to your normal grooves. While we're at it, you might as well throw another stick in the spokes!

  • Yaleesa Hall - Fourth Perrin

Un motif d'une telle noirceur... Il me vaut souvent des applaudissements. Ce titre parle de lui-même, donc tentez votre chance et constatez par vous-mêmes.

Such a dark synth motif. It tends to yield cheers whenever I play it. The track pretty much speaks for itself so give it a whirl and see for yourself.

  • Deniro - Dumans

Un arpège synthétique en continu et des drums frénétiques, bien plus qu'il ne faut pour mettre le feu au dancefloor. Sur une note digressive mais néanmoins pertinente, shout out à Nina (Kraviz, ndlr) pour avoir sorti ces putains de titres. J'adore l'esthétique de son label. Tout ce qui est sorti sur TRIP est implacable.

An unrelenting synth arpeggio pared with frenetic drums is more than enough to light the dance floor on fire. On a tangent but relevant note nevertheless, shout out to Nina for putting out some dope ass tracks too. I love her label's aesthetic. Everyone out on TRIP is hard as fuck.

  • P.E.A.R.L. - Cursive

Une techno hypnotique, faite de boucles et bien foutue. C'est également assez noisy, à cause de ce synthé qui vous crache régulièrement dessus. Ce titre est un daner public. 

Hypnotic, loopy techno done right. It's also very noisy with this awesome growling synth that hisses at you periodically. This tune is a menace.

  • Mary Velo - Drone

Quel putain de producteur. Je suis un énorme fan de cette artiste, et je me tape ses tracks assez fréquemment en ce moment. Ce titre en particulier sonne vraiment bien sur un bon sound system, comme celui du Berghain. Surtout avec ces réverbes caverneuses. Une autre de mes armes secrètes que je partage avec vous à contrecœur.

What a bad ass producer. I am a huge fan of hers so I am rinsing her tracks pretty frequently these days. This tune in particular sounds massive on a proper system like Berghain. Especially with those cavernous reverbs. Another secret weapon of mine that I am reluctantly sharing with you.