French Fries et Bambounou (en couverture du nouveau TRAX #185), Jean Nipon, Coni, NSDOS, Manaré, Aleqs Notal et Aethority, de nouveau réunis au sein d'un ensemble aujourd'hui réputé. Entraîné dans le sillage de ses prédécesseurs, le troisième volume des compilations Paris Club Music, aux sons et visuels épurés, devrait ainsi paraître prochainement (le 14 septembre en vinyle, le 9 octobre en version digitale).

Son univers se déploie à travers sept compositions minimalistes, en orbite autour d'un astre imposant, dont parviennent de faibles échos — en témoignent les sonorités des titres "Mizu ni Idou Suru", "Inorganic", "Onibaba" (en hommage à la merveilleuse création de Kaneto Shindo) et "Créteil Soleil" (un hommage, plus étonnant cela dit, au centre commercial le plus déprimant du Val-de-Marne).

Le teaser, imaginé par Monoburo, ainsi associé à la production de Coni ("Ceremony"), constitue une nouvelle preuve de l'ambition du label parisien, désireux d'évoluer et de renforcer sa remarquable esthétique.